Food La Fête des mères, c'est la semaine prochaine ! Joëlle Rochette, notre chroniqueuse gastronomique, nous livre 5 coups de coeurs pour des restaurants où la cuisine est orchestré par des femmes cheffes de talent. Du cœur du Hainaut à l’orée de la Flandre, en passant par Bruxelles, en route pour filer s’attabler chez Arabelle, Julie, Laure, Karine, Stéphanie.

Pour plus de propositions, vous pouvez visiter le site de joellerochette.com


Arabelle Meirlaen

© Morgane Ball

Avec sa « Cuisine intuitive » Arabelle a créé un véritable concept. Souvent copiée, rarement égalée, dans cette approche d’une cuisine saine et naturelle qui lui reste très personnelle, elle virevolte entre généreux potager, créativité débridée, saveurs hyper équilibrées et superbes assiettes « esthétissimes ». Avec sa volonté à revendre et son imagination au pouvoir, Arabelle Meirlaen compte, en plus, quelques jolies fleurs à son chapeau pour autant de galons drôlement bien mérités que sont, notamment : une étoile au Michelin, une toque de Maître Cuisinier de Belgique, un titre de Lady Chef ! En salle, c’est le papa de ses deux petites filles qui assure le rôle de sommelier et de coordinateur de leur restaurant de campagne aux allures très contemporaines créé dans leur habitation personnelle. Cuisine ouverte et vue magnifique sur vaste jardin, pour autant de bonnes raisons de venir s’attabler, sans plus tarder et si ce n’est déjà fait (ou y retourner), chez la belle Arabelle.

Restaurant Arabelle Meirlaen - Chemin de Bertrandfontaine, 7 - 4570 Marchin _ T +32 (0)85 25 55 55 - www.arabelle.be


Julie Baekelandt - C-Jules

© Morgane Ball

Lady Chef 2016, Julie vole désormais de ses propres ailes après avoir fait ses armes dans de belles enseignes gastronomiques ou de brasseries actuelles. Ainsi, avant l’ouverture de son petit restaurant à la décoration comme à la cuisine résolument contemporaines, elle a fait ses armes aux côtés de Wout Bru** à Eygalières et à Courchevel ou encore au Belga Queen. Aujourd’hui, elle coordonne avec détermination une petite équipe, assez féminine aussi d’ailleurs, sans jamais se départir de son calme et de son empathie. Et si, en cuisine, le pouvoir n’est pas un objectif pour elle (« ce sont les hommes qui préfèrent le pouvoir », dit-elle), elle n’oublie pas de nous rappeler qu’être cuisinière professionnelle n’est pas vraiment singulier pour les femmes puisque, depuis la préhistoire, elles sont aux fourneaux ! A ses yeux, ce métier demande autant de force de caractère que de souplesse, de détermination que de passion. Son plus beau souvenir, sa plus grande fierté ? Un dessin original (tracé à même le mur) que lui a offert l’artiste flamand Panamarenko, rien de moins !

Restaurant C-Jules - Markt, 15 - 9620 Zottegem - T +32 (0)9 279 11 18 – www.cjules.be


Karine Burton – Lou Fèrri

© J.R.

Chef de cuisine (très) professionnelle, elle aussi, Karine Burton a dédié son propre restaurant à la cuisine provençale et plus précisément camarguaise. Sa passion dans l’assiette, la maitresse des lieux met ainsi à l’honneur une cuisine de saveurs et de couleurs en parfaite adéquation avec des vins qu’elle va, avec son mari officiant en salle, dénicher au fin fond de l’Hexagone. Sans prise de tête mais avec une réelle empathie pour le sud de la France comme pour ses fidèles clients, Karine apporte une fraîcheur nouvelle, une dynamique et des saveurs chaleureuses à sa table. De ses escapades elle ramène toujours de délicieux produits (huile d’olive ou de truffe, vins, liqueurs) qu’il est alors possible d’acheter une fois que l’on vient s’attabler chez elle ou que l’on est de passage dans sa belle région.

Restaurant Lou Fèrri - Rue de la Station, 140 A - 5370 Havelange - T +32 (0)83 668 666 – www.louferri.be



Laure Genonceaux - Brinz’l

© Morgane Ball

Avec un parcours plutôt atypique, cette jeune femme de 33 ans d’origine belgo-mauricienne, affiche quelques années de travail plus que brillant dans de grands restaurants bruxellois (Bon-Bon, Gril aux Herbes, Fourneau). C’est là qu’aux côtés de Christophe Hardiquest ou Evan Triantopoulos elle a brillamment peaufiné sa formation de cuisinière (Ecole Hôtelière de Namur) et de pâtissière (Céria). En 2016, elle ouvrait son propre restaurant à Bruxelles, en lieu et place de l’ancien Bon-Bon de C. Hardiquest. Un heureux hasard qui plaça, dès les premières heures, Brinz’l (aubergine, en mauricien) sous les meilleures auspices et qui aura tôt fait de faire marcher un bouche à oreille efficace et justifié. Sa cuisine aussi bien inspirée que subtilement personnalisée se fait un rien métissée et de jolies préparations ou mariages insolites détiennent la vedette de menus équilibrés, esthétiques et de plus en plus créatifs. Y retourner régulièrement et faire, à notre tour, fonctionner le tam-tam en hauts lieux gourmands, est sans doute la meilleure preuve d’intérêt que nous puissions donner à cette femme chef aussi talentueuse que ses consœurs installées à leur compte depuis plus longtemps. Avec ou sans galons, Laure Genonceaux est, à mon sens, la meilleure chef en jupons du moment … en Capitale !

Restaurant Brinz’l – Rue des Carmélites, 93 - 1180 Bruxelles – T +32 (0)2 218 23 32 – www.brinzel.be


Stéphanie Thunus- Au Gré du Vent

© Morgane Ball

Elle aussi couronnée du titre de Lady Chef (2014) et d’un astre céleste, la chef-propriétaire de cet agréable restaurant champêtre multiplie les raisons pour que le déplacement vers cette région rurale hennuyère valle assurément la peine.

A travers sa cuisine dans l’air du temps mais avec quantité de produits d’antan, dont tous ceux provenant de la ferme de ses parents voisines, Stéphanie trace son petit bonhomme de chemin, avec efficacité, passion et talent, parmi les plus grands chefs du Hainaut.

Son enseigne à la décoration personnalisé aux tonalités du moment fait, à son tour, la différence par son esthétisme, son confort et sa luminosité.

Une maison de Lady Chef judicieusement située à proximité du Château de Seneffe où il ne faut pas hésiter à se rendre, histoire d’ajouter à son programme une visite des collections de vaisselles et couverts en argent que conserve le très beau Musée de l’Orfèvrerie.

Restaurant Au Gré du Vent - Rue de Soudromont, 67 - 7180 Seneffe - T +32 (0)64 33 66 01 - www.resto-augreduvent.be