Food

Les jours de canicule, une chose est importante concernant les aliments : ne pas briser la chaîne du froid et avoir des comportements préventifs. Mode d'emploi spécial cuisine et chaleur.


Il fait chaud, si chaud et si on sait maintenant ce qu'il vaut mieux boire et manger, il faut aussi faire attention à la chaîne du froid pour ne pas risquer une intoxication alimentaire, avec cette chaleur, ce serait pire encore!


Les surgelés

En magasin, si elles sont parfaitement surgelées, on peut transporter les boîtes d'aliments sans se poser de question dans un sac à congelés adéquat. Mais si a priori, cela ne pose pas de problème, c'est bien différent quand il fait 33 dehors et 50°C dans une voiture au soleil. On se doute qu'il va falloir faire vite !

Voici un petit modus operandi pour être efficace :

- Prenez les produits frais et surgelés en dernier dans le supermarché,

- Emballez-les de suite dans des sacs isothermes.

- Un bon conseil : ne bourrez pas les sacs et mettez les aliments les plus froids et fragiles au dessus pour les ranger en premier.

- Puis faites au plus vite, mettez les surgelés directement dans le congélateur pour préserver la chaîne du froid.

Car si celle-ci est brisée, les germes pathogènes et autres bactéries vont se développer à vitesse grand V. L'aliment infecté n'aura pas de goût ni d'odeur mais peut conduire à la listériose (septicémie, encéphalite), la salmonellose (vommissements et diahrrées) ou l'escherichia coli (une grosse gastro-entérite, infection urinaire et même méningite).


La viande

© Pexels

Pour éviter la campylobactériose, lavez-vous bien les mains après avoir manipulé de la viande, notamment le poulet. Si vous faites un barbecue, veillez bien à ne pas sortir les grillades pour les laisser à proximité du barbecue, les bactéries n'attendent que cela!


Le riz

Méfiez-vous du riz ! Lorsque le riz est cuit puis laissé trop longtemps à température ambiante, les Bacillus cereus (toxines moins connues que la listeria ou la salmonelle) peuvent se multiplier rapidement et, après quelques heures (déjà après 2h), des toxines sont produites qui ne seront pas détruites par la cuisson. Et comme souvent avec ce type de pathogènes, il n’est pas possible de détecter cette contaminantion par le goût ou l’odeur de l’aliment.

Cela peut entraîner des vomissements 1 à 5 heures après consommation. Les symptômes disparaissent généralement après 12 à 24 heures.


Les bons comportements

- Prenez très rapidement ce que vous recherchez dans votre réfrigérateur et fermez la porte, sinon gare à la hausse de la température interne. Souvent on regarde la date de péremption tout en maintenant la porte ouverte sans même s'en rendre compte.

- Se laver les mains le plus souvent possible, même entre deux manipulations d'aliments

- Ne sortez pas à l'avance la nourriture du frigo et rangez tout très vite après utilisation

- Les restes tiennent 24h au grand maximum et se rangent dand un boîte hermétique absolument

- Respectez vraiment les dates de péremption pour les yaorut, les viandes, les poissons


Le frigo : bien le ranger

Vérifiez d'abord la température de votre réfrigérateur. L'idéal pour conserver les aliments se situe entre 0 et 4° nous apprend l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail. En dessous de 4° par exemple, il n'y a plus de risque de salmonelle.

Dans la zone la plus froide, 0-4°C (au-dessus du bac à légumes): viande et poisson cru, produits laitiers frais ou au lait cru, jus de fruits frais, charcuterie, fruits de mer...

Dans la zone fraîche, 4°C (au milieu): viande et poisson cuits, fruits et légumes cuits, pâtisserie, sauces, fromages à pâte dure, yaourts, crème fouettée...

Dans le tiroir à légumes, 4-6°C: légumes et fruits frais.

Dans la zone tempérée, (porte du réfrigérateur) 6°C: les aliments qui nécessitent d'être légèrement refroidis, comme le beurre, les oeufs, la confiture, les condiments, les boissons...