Food Un bistrot où l'on mange canaille et où l'on se sent comme à la maison, un bar à vin qui soigne ses petits plats, un resto qui rappelle les ambiances parisiennes : voici le choix de notre chroniqueuse gastronomique Joëlle Rochette côté restos "de quartier".


Charlotte, Café Cuisine

© J. Rochette

La femme d’Emile (Ixelles) s’est installée à deux pas de la Gare d’Uccle Calvoet, face à l’ancien fritkot que tenait la notoire Charlotte et donc en lieu et place de l’ancien café de quartier bien connu, le Vieux Dieweg. Une histoire se devine entre ces murs rénovés à l’ancienne dans un esprit belle époque et une ambiance presque villageoise. A table, c’est toute la modernité d’une cuisine d’aujourd’hui qui se déguste avec autant de générosité, de créativité que – de l’avis de nos papilles - de franche jubilation ! Du p’tit déj’ au dîner, la généreuse Charlotte, comme avant, sert les gourmands 7 jours/7 !

Dieweg, 2 – 1180 Bruxelles (Uccle) – T+32(0)2 374 47 19 – www.charlotte.brussels.be


Classico, petit frère de Sélecto

© J. Rochette

Voisin de la Place du Châtelain, ce grand café à l’ambiance parisienne, n’en finit pas de charmer gourmets de quartier et gourmands, comme nous, (re)venus expressément de bien plus loin. Une très belle cuisine de bistro, créative et généreuse en diable, donne le ton à cette adresse figurant dans le « Top 3 » de nos tables favorites de ce début d‘année. On y (re)viendra très vite pour ce velouté de fenouil et St Jacques à tomber, ce tartare de maquereau à damner et cette simplicité tout en convivialité à ne surtout pas manquer !

Rue Américaine, 124 – 1050 Bruxelles – T+32(0)2 537 90 39 - www.classico-la-brasserie.com


Cul Sec après Orphyse Chaussette

© J. Rochette

A deux pas de la Grand-Place, nouveau venu en lieu et place de Cécila, ce petit bistro-bar à vin n’est autre que la nouvelle adresse du très attendu ici, Philippe Renoux. ex homme-orchestre et cuisinier hors-pair du légendaire Orphyse Chaussette (Sablon) – aux yeux et papilles des gourmandes les plus averties – Philippe a résolument changé de cap. Ici, ses (très) petites préparations, simples et sans surprise, accompagnent les vins exclusivement de l’Hexagone. Charcuterie et fromage (de l’excellent bar à fromage, La Fruitière), terrine de campagne ou foie gras à la vanille, poisson (tacaud) mariné aux épices et petits plats sans prétention donne juste l’envie de ... laisser le temps au temps. Nous reviendrons après rodage en notant cependant l’avantage premier de ces lieux flambants neufs : son ouverture dès 18 h jusqu’à minuit.

Rue des Chapeliers, 16 – 1000 Bruxelles – T+32(0)2 511 06 20


Emile, bistro à manger

© Instagram Emile, Bistro

Depuis quelques années déjà et maintenant, Emile rencontre un franc succès en tant que p’tit resto de quartier de nos temps modernes. Voisin de la Place Flagey, cet excentré des mondanités, ravit avec une cuisine créative, moderne et bien équilibrée entre marée du jour et légumes du marché. Ambiance animée, cadre attachant et service souriant, nous y retournerons à la première occasion dès le printemps ! Réservez, c'est plus sûr.

Avenue Emile de Beco, 22 – 1050 Bruxelles – T+32(0)2 642 96 29 – www.emilebistro.com


Madou’s Folie

© J. Rochette

A deux pas de la Place Madou (d’où son nom) et anciennement Madou’s Provence, ce resto de quartier, (depuis plus de septante ans !), ne désemplit jamais le midi. Et pour cause, les employés des multiples bureaux et ministères du coin ont tôt fait de repérer cette table d’une générosité et d’un bon sens évident. Pour preuve : ici on se régale, dans un esprit slowfood, de plats de bistrot faisant la part belle aux poissons les plus frais de la marée ou aux légumes bio les plus saisonniers du potager. Rapport qualité-prix-plaisir en belle adéquation et constance d’ambiance comme de service y font plaisir à retrouver dans un quartier urbain trop souvent ignoré une fois le soir venu.

Rue de la Presse 23 – 1000 Bruxelles (Madou-Congrès) – T+32(0)2 217 38 31 – www.resto-madous-folie.be


Sélecto

© DR

Last but not least (ordre alphabétique oblige, histoire de ne pas faire de jaloux !!) voici notre grand préféré de cette petite sélection de tables coups de cœur : l’indétrônable Sélecto ! Installé ici il y a quatre-cinq ans l’enseigne d’Olivier Morland (ex-étoilé au Pain et le Vin – actuel Bouchery) fait les beaux jours, les doux soirs et joyeux gueuletons du bout de la Rue de Flandre. Dans le quartier Sainte-Catherine, dit aussi « Ventre de Bruxelles », le Sélecto nous a, à nouveau, joliment décoiffé les papilles lors d’une récente visite. A se demander pourquoi il nous a fallu tant de temps pour revenir dans ce petit repère gourmand où la qualité d’une cuisine personnalisée n’a fait que croître au fil du temps. Ambiance et fréquentation animées, un vrai bistrot de quartier aussi inaltérable que réellement indétrônable – à tout le moins – de la sélection de nos plus grands coups de cœur !

Rue de Flandre, 45 - 1000 Bruxelles – T+32(0)511 40 95 – www.leselecto.com


Transvaal, Découverte de l’Année au Gault&Millau 2018

© J. Rochette

Dernier-né du quartier Transvaal à Auderghem, cette exquise petite enseigne de bistrot de bouche d’aujourd’hui a déjà fait pas mal parler d’elle depuis son ouverture. Pour preuve, outre une petite et jolie salle quasi complète à tous les services (réservation conseillée), tous les chroniqueurs gastronomiques, inspecteurs de guides et autres foodies avisés se sont rapidement penché sur le berceau de Raphaël de Saedeleer lui décrochant dès les premières heures louanges et prix justifiés. La cuisine de bistrot créative, la fraîcheur des produits au rapport qualité-prix décoiffant (dont un lunch à 19 € !), l’ambiance sans prise de tête comme le talent de ce jeune chef ont ainsi et aussi apporté la reconnaissance du Gault&Millau qui n’a pas hésité à coiffer le Transvaal du titre de découverte de l’année !

Avenue Joseph Chaudron, 40 – 1160 Bruxelles – T+32(0)2 660 95 76 - www.letransvaal.be