Food

Yen Pham a ouvert l’année dernière le « Yi chan », excellente cantine qui raconte ses origines doublée d’un bar où s’alignent les beaux flacons et notamment une belle collection de whiskeys japonais…


A l’aise aux shakers comme au piano, Yen Pham est un jeune homme de 28 ans qui a de la suite dans les idées! Il a ouvert l’année dernière le « Yi chan », excellente cantine qui raconte ses origines. Si l’on y sert de délicieux dim sum et des pho, c’est que les parents de Yen sont Chinois et ont émigré au Vietnam avant de débarquer en Belgique pour ouvrir un restaurant… Mais Yen Pham a aussi su flairer le bon filon, en doublant son restaurant d’un bar où s’alignent les beaux flacons et notamment une belle collection de whiskeys japonais… Avec son barman, Pascal Ubsey, d’origine mexicaine, ils proposent des cocktails plutôt exotiques et créatifs, dégainant un smoking gun pour faire fumer un cocktail ou glissant des fleurs de jasmin fraîches dans un « Jasmin fizz ».

Durant la « Brussels cocktail week », Yen et Pascal proposeront le 12 septembre, une soirée cocktail pairing, ou l’heureuse association entre cocktail et tapas. Dans le verre, l’histoire de leur amitié, avec un « Mexicasian » envoûtant et rafraîchissant, à base de mezcal Chichicapa Del Maguey, de la tequila Arette, du sirop d’agave, du jus de citron vert et du zeste de combava. Dans l’assiette, même esprit, avec un taco pho bien goûteux (dans la vidéo, on en était encore aux essais avec un phorrito, fusion entre le burrito et le pho)!

On retrouvera ensuite les deux compères pour la soirée de clôture, « Blend », qui aura lieu à l’hôtel Marivaux le 17 septembre, autour d'un « Japan in the Wild » pour Yen, à base de gin The Botanist, de saké, de jus de yuzu sauvage, de sirop de thé matcha et de bitter mandarine. Tandis que Pascal se la jouera « Chaste thé », avec un whisky Dewar’s White Label, du shu cha puerh, du miel de sarrasin et un bitter au gingembre. Préparez vos papilles, ça va swinguer!