Food

Un peu trop bu de champagne ce 31 décembre ? Voici les choses à faire et à ne pas faire quand on a la gueule de bois.

Le coupable de votre migraine : l’éthanol. Cette molécule présente dans l’alcool se propage dans le corps à travers les parois de l’estomac. Une fois que l’éthanol a atteint les cellules du cerveau, il se dirige vers l’oreille interne et provoque le déséquilibre.

C’est en atteignant 0,5 g d’alcool par litre de sang qu’on commence à ressentir les premiers effets. La molécule est de si petite taille qu’elle se diffuse rapidement dans le sang.

L’alcoolémie commence à baisser une heure après le dernier verre. Il faut donc compter environ 1h30 pour éliminer un verre d’alcool.

Boire de l’eau avant, pendant, après

Il est peut-être trop tard, mais ce premier conseil pourrait vous aider pour vos prochaines soirées. Les médecins préconisent de boire un verre d’eau après chaque verre d’alcool. En effet, ce qui provoque la gueule de bois, c’est la déshydratation. Ainsi, en buvant beaucoup d’eau durant la soirée, vous risquez certes de faire quelques tours aux toilettes, mais vous éviterez la tête qui tourne le lendemain matin et la barre qui ne vous quittait plus après chaque soirée arrosée.

Hydratez-vous bien avant de vous coucher et dès votre réveil.

Eviter les mélanges

Spritz, champagne, vin, Amaretto, Pisang, Piña colada, bière… Mieux vaut vous limiter à deux boissons alcoolisées lors de votre soirée. Ce qui tue, ce sont les mélanges.

Eviter le jus d’orange et le café

En plus d’attaquer de par son acidité votre estomac déjà fragilisé, le jus d’orange et le café ont un effet laxatif. Or, l’alcool a tendance à abîmer votre système digestif. Autant donc le mettre au repos.

De plus, le café a un effet diurétique ce qui va augmenter le volume urinaire et donc, vous déshydrater davantage.

Manger léger

Evitez la bonne frite bien grasse, la tartiflette et autres produits gras. Le lendemain d’une bonne soirée, il vaut mieux manger des fruits et légumes crus ou en vapeur. Evitez également les produits laitiers en forte matière grasse.

Le poisson ou la volaille feront un très bon repas du soir.

En effet, selon Gilles Demarque, nutritionniste interrogé par Le Monde, "Les réveillons sont riches en protéines et en sucres. Il faut donc éviter ce type de nutriments."

Les remèdes de grand-mère préconisent même un bon bouillon de légumes, rien de plus.

Prendre l’air

On enfile ses gants et son écharpe et on va se promener ! Rien de mieux qu’un bon bol d’air frais. Cela oxygène le cerveau et ça fait du bien.