Food Pour affronter l’automne et lutter contre la morosité ambiante, rien de tel que de mettre les cucurbitacées au menu. C'est plein de vitamines et d'antioxydants!


La naturopathe Alexandra Goemaere qui est une mine d'informations sur l'alimentation naturelle et ses bienfaits nous a préparé 3 recettes qui mettent en valeur les différentes sortes de courges.

Il en existe une grande variété. Toutes offrent un goût légèrement sucré et très réconfortant. Elles sont très riches en bêta-carotène. En plus d’être une source de vitamine A pour l’organisme, le bêta-carotène est antioxydant et pourrait améliorer certaines fonctions du système immunitaire. La vitamine A est une des vitamines les plus polyvalentes : utile à la croissance des os et des dents, à la santé de la peau elle protège contre les infections.

Les courges contiennent également une bonne quantité de lutéine et de zéaxanthine, deux autres antioxydants de la famille des caroténoïdes, très utiles pour la protection oculaire.

Elles se consomment de mille et une manières…crues (râpées, tranchées), en jus, cuites (à la vapeur, au four), en velouté, en risotto ou encore en gratin, cake et même gâteaux, etc.

Zoom sur quelques-unes de ces courges colorées aux formes rigolotes qui annoncent l’hiver…


LA CITROUILLE

© Reporters

La citrouille est une excellente source de bêta-carotène. Elle possède des propriétés antioxydantes et favorise une bonne vision, particulièrement dans l’obscurité. Egalement bonne source de phosphore, magnésium, potassium, zinc, manganèse, vitamines B2, B5, C et E. Les graines sont particulièrement intéressantes. Leurs propriétés diurétiques en font un allié de choix pour lutter contre la rétention d’eau et les infections urinaires. Elles ont un effet bénéfique sur la prostate.


Graines de courge grillées

Ne jetez plus vos graines de citrouille, potiron, potimarron…. grillez-les : un apéro original et croustillant !

Après avoir épluché votre courge, récupérez-en les graines en retirant les filaments et les restes de chair. Lavez-les et laissez-les égoutter avant de les essuyer dans un linge propre. Laissez sécher une nuit dans un endroit chaud et sec.

Préchauffez votre four à 180°C. Étalez les graines sur une plaque de cuisson. Enfournez et laissez-les cuire pendant 20 minutes environ, jusqu’à ce qu’elles prennent couleur, mais sans les brûler.

Servez-les en apéritif, mais aussi pour mettre un peu de croustillant dans une soupe ou dans une salade. Conservez-les dans un bocal.


LE BUTTERNUT

© Reporters

Sa chair jaune orangé est ferme mais tendre, avec un goût musqué. Il est également riche en carotènes, antioxydants, fibres, potassium, calcium, magnesium, phosphore, fer, vitamines C, tout en restant pauvre en calories.

Très facile à préparer, cette courge tendre est légèrement farineuse et a un léger goût de noisette.


Crème ou velouté de butternut

Passer à la vapeur 10min 2 oignons en morceaux, 2 gousses d’ail avec 2 bols de butternut pelé, épépiné et coupé en morceaux, 1 càc de poudre de curcuma, 1 càc de poudre de gingembre, un petit piment rouge frais, 1 cœur de citronnelle.

Blender avec 2 tasses de jus de cuisson, 1 càc de sel, ½ cube de bouillon végétal, 4 càs d’huile d’olive et ½ berlingot de lait de coco.


LE POTIMARRON

© Reporters

Cette courge est une mine en vitamines A, B, C, D, E, en phosphore, calcium, magnésium, fer, potassium, silicium, sodium..., en acides aminés, en acides gras insaturés et en amidon. Sa teneur exceptionnelle en carotène, deux fois plus importante que dans les carottes, en fait un aliment particulièrement recommandé pour le teint et la santé de la peau.

Contrairement au potiron, le potimarron n’a pas besoin d’être pelé. Il suffit de vider les graines à l’intérieur.


Puree de potimarron aux chataîgnes fraîches

Epépiner (sans le peler) et couper 500gr potimarron en cubes. Décortiquer 1 bol de châtaignes fraîches (ou précuites et emballées sous vide) et piler 1/2 càc de poivre noir. Cuire à la vapeur les cubes de potimarron avec 1/4 cube de bouillon végétal, les châtaignes et le poivre. Passer les à l'extracteur, option purée (si pas, au blender). Ajoutez au mélange 4 cs d'huile d'olive, 1 verre d'eau de cuisson et salez selon le goût.