Food

Saviez-vous que la majorité des champs de blé que vous apercevez depuis le bord de la route ne sont pas destinés à l’alimentation humaine ? Mais un revirement se produit peu à peu chez les agriculteurs belges, notamment concernant l'épautre.


Les céréales cultivées en Belgique sont destinées à la nutrition du bétail, la fabrication d’amidon et de bioéthanol. Moins de 10% des céréales cultivées chez nous sont en réalité destinées à l’alimentation humaine. Les farines utilisées par les boulangers pour faire du pain viennent plus généralement de France, mais encore des pays d’Europe de l’est, dont l’Ukraine, l’Estonie et la Pologne. Certains agriculteurs belges reviennent petit à petit à des cultures de céréales destinées à la panification. Les agriculteurs cultivent en très grande majorité le froment. Nous assistons également à un retour de blés anciens, au seigle, au sarrasin mais également au retour de l’épeautre. L’épeautre, ou plus précisément grand épeautre, fait son retour chez nous pour ses qualités nutritionnelles.

100 000 tonnes d’épeautre par an en Wallonie

Cette céréale est généralement plus pauvre en gluten que le froment, ce qui permet au pain d’être plus digeste. A contrario, son rendement est beaucoup plus faible que le blé traditionnel, d’où son coût supérieur. Figurez-vous que la Wallonie en produit environ 100 000 tonnes par an, ce qui la place au rang de premier producteur au monde ! Faites toutefois la différence entre le grand épeautre, qui pousse dans nos régions, et le petit épeautre, qui pousse notamment dans le sud de la France. Quant au seigle, traditionnellement planté dans les régions froides, il fait également son retour chez nous. Grâce au seigle, le boulanger réalise des pains plus serrés et souvent plus noirs, comme on en voit en Allemagne. Et grâce au retour des céréales panifiables en Belgique, on retrouve de vraies farines belges auxquelles parfois aucun additif n’est ajouté !


>> Participez à un « atelier levain » organisé par le site indépendant Tartine et Boterham ce 6 juillet à Ixelles, où vous découvrirez quelques farines produites à partir de céréales belges. Pour l'inscription c'est ICI