Food

Kazidomi est une jeune pousse bruxelloise, couvée au sein de l’incubateur Start Lab de Solvay Entrepreneurs. Ses deux initiateurs, Alain Etienne et Emna Everard, tous deux diplômés de Solvay, se sont inspirés de leurs propres parcours d’intolérants alimentaires pour imaginer un site e-commerce dédié aux produits bio/santé. Avec la nécessaire touche de sérieux et de validation par des professionnels : tous les produits qu’on peut y acheter sont pré-sélectionnés et validés par des médecins, des nutritionnistes ou des diététiciens.

Public-cible : les fans de bio mais surtout les personnes qui suivent, par goût ou par nécessité, un régime spécifique. A l’aide de filtres, les allergiques, vegans, diabétiques, inconditionnels du sans-gluten, sans-lait, avec-fer et consorts peuvent se constituer leur panier perso avec des produits qui leur conviennent, payer en-ligne et se faire livrer la commande. Pour sa logistique, Kazidomi a fait appel à Norel et livre via bpost ou un service tel DHL pour les livraisons hors-frontières.

La plateforme héritera bientôt de nouveaux produits (compléments alimentaires, vitamines… mais pas encore de produits frais, dont la gestion logistique est plus compliquée) et de nouvelles fonctions. Notamment la possibilité de se créer un profil sur base de préférences, contraintes ou goûts personnels, des recettes et conseils santé, et un petit côté réseau social. Des formules d’abonnement avec bonus pour les plus fidèles sont également envisagées.

Après avoir bouclé le développement de sa plateforme grâce à un subside de la Région bruxelloise, Kazidomi a entamé ses activités mi-juillet. Pas de recherche de fonds dans l’immédiat (les flux d’achats suffisent jusqu’ici à la financer) mais une campagne de crowdfunding et la sollicitation d’un prêt avantageux auprès du Réseau Entreprendre sont prévus pour nourrir la stratégie marketing. En 2017, la start-up compte se lancer à l’assaut de l’international et s’en aller frapper à quelques portes de capital-risqueurs ou autres business angels pour concrétiser cette ambition.Brigitte Doucet

Quelque 350 produits sont disponibles dans un catalogue créé sur base de 150 critères.