Food En cette journée internationale de la frite belge, notre rédaction s'est penchée sur l'origine de ce féculent tant apprécié par tous.

Ce petit plat salé provient-il vraiment de nos contrées? Les Français affirment également que cela vient de chez eux.

Pierre Leclerq, historien de la gastronomie, témoigne sur ce sujet presque sensible.

"Apparu dans les livres de recettes peu après 1850, la frite est un produit professionnel né dans les rues de Paris", explique Pierre Leclerq dans le Figaro. "Elle existait sous la forme de rondelles que l'on faisait frire dans une poêle, avec très peu de graisse'', poursuit-il. 

Mais pourquoi les Belges s'approprient la frite?

Il s'agit en fait d'une erreur d'appropriation. L'historien en gastronomie explique que c'est un forain qui a exporté la frite en Belgique. Son nom est Frédéric Krieger. Musicien et forain bavarois habitant en Belgique, il a travaillé dans une rôtisserie à Paris où il a appris à faire des frites. De retour au Royaume, il se marie et crée une société appelée Fritz. "C'est ainsi qu'il monta sa baraque à frites en toile, fit le tour de toutes les foires et parvint à faire découvrir «la pomme de terre frite à l'instar de Paris»", détaille Pierre Leclerq.

Un produit français, vraiment?

Si la frite provient de la pomme de terre, la pomme de terre ne provient pourtant pas de France. Mais bien du Pérou! "Elle a débarqué en Espagne au XVIe siècle. C'est par la suite qu'elle s'est répandue en Europe", détaille l'historien.

La frite n'a donc de belge que son adoption. Une adoption réussie car c'est quand même en Belgique qu'on trouve les meilleures frites.