Food

Avec l’avènement des réseaux sociaux, la cuisine est entrée de plain-pied dans l’univers merveilleux du "lifestyle". Et l’on s’inquiète qu’elle finisse par y sombrer définitivement…

Surmédiatisée depuis une quinzaine d’années - notamment à travers la vogue des émissions de téléréalité culinaire -, la cuisine s’est d’abord faite de plus en plus visuelle. On s’émerveille sans cesse davantage devant la créativité d’assiettes toujours plus graphiques, conçues pour l’œil des photographes de magazines culinaires et désormais pour les Instagrammeurs et autres Facebookiens, qui partagent en direct leurs plus beaux clichés…

Sauf que, aussi beau un plat fût-il, cela ne présage en rien de son goût, de la qualité d’une cuisson ou de l’harmonie de ses saveurs. Pourtant, à l’heure du tout image, c’est d’abord le visuel qui compte. A tel point que face à une belle photo, il devient difficile de prétendre que l’assiette n’est pas à la hauteur…