Les grands restaurants risquent de disparaître en Belgique

BELGA Publié le - Mis à jour le

Food

La pression fiscale sur les salaires dans l'horeca est tellement tellement forte que les restaurants n'arrivent plus à suivre, affirment lundi deux chefs réputés et étoilés, Peter Goossens et Yves Matagne, dans De Standaard et Het Nieuwsblad.

Les deux chefs ont lancé un appel au gouvernement Di Rupo pour qu'il intervienne en faveur des restaurateurs. Ils l'ont fait à Monaco, à l'occasion du sommet gastronomique organisé pour célébrer le 25ème anniversaire du restaurant "Le Louis XV" d'Alain Ducasse (3 étoiles). Ce dernier y avait invité 240 chefs du monde entier.

Le gouvernement a déjà pris des mesures pour soulager les restaurants. La TVA a ainsi été réduite, de 21 à 12%. L'introduction de la caisse enregistreuse, qui vise à réduire le travail au noir, sera par ailleurs reportée.

Une étude du professeur Ghislain Houben, de l'Université d'Hasselt, avait conclu il y a deux ans que les restaurants belges finiront pas ne plus être structurellement rentables en raison des charges salariales élevées et de la concurrence rude dans le secteur de l'horeca

Publicité clickBoxBanner