Food

Michael Ellis a annoncé hier son départ en septembre. Charismatique, ce Franco-Américain qui parle 5 langues dirigeait le petit Guide Rouge depuis 2011.


Le directeur international du guide Michelin, Michael Ellis, est un homme parmi les plus craints et les plus influents de la gastronomie mondiale. Il occupait son poste chez Michelin depuis sept ans. L'homme a annoncé qu'il partirait en septembre, en remerciant le groupe qui l'a employé et pour lequel il a réussi à donner une nouvelle image parfois polémique du célèbre guide, qui couvre 30 pays, avec 31 éditions. Une 32e est prévue à Canton (Chine).

"Mes sept années à la tête des guides Michelin ont été les plus passionnantes de ma carrière et je ne remercierai jamais assez le groupe Michelin de m'avoir donné cette opportunité unique", a déclaré le directeur des guides rouges, avant de remercier les inspecteurs, "coeur battant de cette activité stratégique", et de conclure "Longue vie au guide Michelin!". 

Un nouveau challenge à Dubaï

Son départ est prévu le 14 septembre. Il part pour devenir le "président de la gastronomie" de la chaîne d'hôtels de luxe Jumeirah basée à Dubaï. "Sous son impulsion, les équipes du guide Michelin ont conduit avec succès une stratégie dynamique d'internationalisation", a commenté le groupe au Bibendum dans un communiqué.

Pour Jumeirah, la création du poste de "président de la gastronomie" "témoigne de la détermination et de l'ambition de Jose Silva (le PDG du groupe, NDLR) d'élever l'expérience gastronomique et d'en faire un des piliers majeurs de la nouvelle stratégie" du groupe.

La mission de M. Ellis "sera de développer de nouveaux concepts de restauration, recruter de nouveaux talents culinaires et s'assurer que tous les restaurants du groupe offrent la meilleure expérience gastronomique du moment et de la destination pour en faire une référence internationale" du secteur, a affirmé Jumeirah dans un communiqué.