Food

Christophe Hardiquest de Bon-Bon, Peter Goosens du Hof van Clave et Gert de Mangeleer de Hertog Jan ont été choisis par leurs pairs, une très belle récompense.


Christophe Hardiquest ("Bon Bon"** à Woluwe-Saint-Pierre), Peter Goossens ("Hof van Cleve"*** à Kruishoutem) et Gert de Mangeleer ("Hertog Jan"*** à Zedelgem, qui ferme ses portes le 22 décembre prochain) font partie du Top 100 des meilleurs chefs du monde élaboré par le magazine français "Le Chef". Le Français triplement étoilé Arnaud Donckele qui officie à "La Vague d'or" à Saint-Tropez arrive en tête du podium. 

Réalisé sur base des avis des chefs deux et trois étoiles Michelin du monde entier, le classement initié en 2015 résulte d'une unique question posée aux professionnels: "Quels sont les cinq chefs internationaux qui portent le mieux les valeurs de la profession, créent une cuisine incontournable et chez lesquels il faut être allé?"

Arnaud Donckele*** remporte donc la palme. Il succède à Michel Troisgros*** (2018), Alain Passard*** (2017), l'ancien triplement étoilé mais sorti du guide à sa demande en début d'année Michel Bras (2016) et Pierre Gagnaire*** (2015). Pour la 5e fois, un chef français travaillant en France arrive en tête du classement dévoilé dimanche à Monaco lors du congrès gastronomique Chefs World Summit.

Christophe Hardiquest (66e), Peter Goossens (79e) et Gert de Mangeleer (87e) sont ainsi les trois chefs qui honorent la Belgique de leur présence. Depuis la création du classement, le Top 5 des pays présents reste la France, le Japon, les Etats-Unis, l'Italie et l'Espagne.


> Photo en une : Christophe Hardiquest dans la cuisine de Bon-Bon à Bruxelles.