Food

Envie d’alimenter vos neurones, de les distraire ou simplement de croquer un petit bout avant ou après la visite d’une expo singulière ? Voici nos meilleures adresses de saison pour se cultiver et s’alimenter « malin »...


Restaurant du MIM, table avec vue sur les toits de la Capitale

Au sommet du superbe bâtiment Art Nouveau de l’ancien magasin « Old England », entre Grand-Place et Palais Royal, le restaurant panoramique du MIM propose une petite restauration aux heures d’ouverture du musée, un brunch le dimanche ou encore un thé ou un café à prendre ici après la visite du très intéressant Musée des Instruments de Musique. Les plus ? Une vue imprenable sur la Capitale et une vaste terrasse où s’installer par beau temps.


  • Montagne de la Cour 2, 1000 Bruxelles - T+32(0)2 502 95 08 - www.mim.be


Bozar Restaurant, cuisine étoilée au Palais des Beaux-Arts

Au rez-de-chaussée de Bozar, deux tables font de l’œil à tous ceux qui veulent se poser avant ou après un concert, une visite d’expo ou un événement culturel international. Sans doute la table culturelle la plus gastronomique du pays, le Bozar Restaurant orchestré par le chef étoilé Karen Toroshyan, est un petit bijou de préservation architecturale. Ceci pour son cadre créé par Victor Horta qui, sous l’impulsion du premier chef-gestionnaire des lieux, David Martin, a été superbement restauré à l’identique. Quant à la cuisine, elle se met au diapason en proposant une carte des plus qualitatives, la spécialité de Karen Toroshyan, son Pâté en croûte (primé comme le meilleur du monde) et diverses préparations gastronomiques merveilleusement mariées aux produits de chaque saison en cours.



Bozar Café Victor, en souvenir d’Horta

Juste à côté, cette fois à la droite de l’entrée de Bozar, le Bozar Café Victor, dans un grand espace contemporain, permet au moins gastronomes de se sustenter d’une petite restauration, de prendre un café ou même de s’attabler simplement pour ... bouquiner ! Très lumineux cet espace, ouvert plus récemment, est aussi une jolie halte pour se retrouver entre amoureux d’Art, de la table aux cimaises) ! Lieu idéal pour rendez-vous d’avant et débriefing d’après spectacle mais attention aux horaires car l’enseigne ferme, déjà, ses portes une heure après la fin des spectacles de Bozar. Ce n’est donc pas ici que l’on passera la nuit à refaire le monde !



Kaaicafé, entre Kaaitheater et Centre Pompidou

A côté du Kanal Centre Pompidou, notre petite table préférée du quartier. On y mange léger et healthy, raisonné et bio, salade et potage durant le temps de midi ou toute l’après-midi et jusqu’à 20h30 les soirs de spectacle (concert, danse, performance) au Kaaitheater. Ambiance sympa et détendue, espace aéré et déco brut et simplicissime avec longues tables d’hôtes ou côtoyer les autres amateurs d’art et de table sans chichi.


  • Square Sainctelette 18 - 1000 Bruxelles – T+32(0)2 427 87 72 – www.kaaitheater.be


© D.R.

Kanal Street Food, de Paris à Bruxelles

Tout nouveau, tout beau – même si pas encore “tout complet”, le Kanal Centre Pompidou a remplacé les voitures Citroën par des œuvres d’art contemporain venues d’un peu partout dans le monde. Dans un esprit similaire que l’on pourrait qualifier de « tendances du monde », le premier Street Food Market de la Capitale y a été ouvert par quatre jeunes bruxellois. Grands voyeurs et curieux attentifs à ce qui se fait et se faisait d’ailleurs depuis longtemps un peu partout dans les grandes villes européennes, ils ont imaginé ici un marché couvert comprenant plusieurs foodtrucks aux divers types de propositions culinaires, bar à vin et à cocktails et ce dans le même esprit que le Pop-up Store voisin qui, pour sa part, met le focus sur une vingtaine d’innovants créateurs belges.



Le Petit Vingtième, comme Tintin à Louvain-la-Neuve

Au cœur du Musée Hergé à Louvain-la-Neuve, voici une petite adresse de référence au plus grand des petits reporters-globetrotteur de la BD. Ici, l’on s’installe, à l’intérieur, dans une déco moderne mettant à l’affiche les « Une » du Petit Vingtième ou en terrasse par beau temps. Cuisine de brasserie classique saisonnière pour petites et grandes faim avant ou après la visite du Musée. Le dimanche 4 novembre prochain, la visite du musée sera gratuite pour tous les courageux qui seront curieux de la thématique du jour : « Mort de peur ! ». A chacun de voir !



Madame Boverie à Liège

Une petite table de brasserie contemporaine que l’on aime bien quand on va à Liège pour découvrir la dernière expo en cours de ce très beau musée née il y a deux ans seulement dans l’ancien Palais des Beaux-Arts de Liège. Tout aussi joliment installée dans le Parc de la Boverie, avec ses grandes baies vitrées plongeant le restaurant dans la lumière avec vue sur le parc on y propose : pique-nique à emporter (et à commander) ; cuisine simple et healthy et ambiance sereine et culturelle idéales pour petits et grands, solitaire ou amoureux de nature et d’esthétique, de culture et d’art voyageur. On s’y attable aussi pour préparer ses visites des expos en cours (Reciprocity design Liège, une triennale internationale de design et innovation sociale) ou à venir comme la très attendue expo présentée par Tempora et consacrée aux œuvres d’Andy Warhol, « Warhol, The American Dream Fatory » dès le 22 novembre prochain.


  • Musée de la Boverie - Parc de la Boverie - 4020 Liège - T+32(0)4 343 06 04 - www.laboverie.com


© D.R.

Brasserie de l’Orangerie au Musée de l’Orfèvrerie du Château de Seneffe

Au Château de Seneffe, un adorable petit salon de thé propose aux romantiques « les saveurs des Lumière », soit de s’attabler pour un goûter délicat (samedi, dimanche et jours fériés après-midi) ou une boisson « exotique » au XVIIIe, telle que le thé, le café ou le chocolat chaud, breuvage divin cher à Marie-Antoinette et préparé ici de façon identique à la recette de l’époque. Ces boissons sont ici servies par des serveuses en tenue d’époque, dans le cadre de la Chambre chinoise, pièce de déco et de style très tendance au XVIIIe siècle ! Prévoir une visite au Domaine du Château de Seneffe c’est aussi et enfin, prévoir une belle balade à travers le superbe parc où il est loisible, pour le moment et jusqu’au 11 novembre prochain, de faire la découverte des magnifiques œuvres du notoire sculpteur belge, Félix Roulin.


Le Café du Musée de la Photographie à Mont-sur-Marchienne

Très réputé tant chez nous qu’à l’étranger et de programmation particulièrement intéressante, le Musée de la Photographie est avant tout l’un des plus importants en Europe avec sa collection de 80.000 photos (dont 800 en exposition permanente). U fleuron culturel où se déplacer expressément pour y découvrir des expos photos insolites, de nouveaux photographes internationaux, des rétrospectives ou encore de nombreuses personnalités notoires représentées sur des clichés emblématiques. Actuellement en cours, l’expo consacrée à Robert Frank, l’un des photographes les plus influents du siècle passé grâce à son ouvrage Les Américains paru en 1958, se terminera le 20 janvier prochain. Pour les petites faims ou simplement prendre un verre, une salade ou un sandwich, le Café du Musée est un lieu idéal pour se poser en pleine lumière et en toute sérénité, histoire de reprendre son souffle et un peu d’énergie avant de terminer la visite des lieux par une balade au parc des Carmélites. Lequel parc possède de nombreux arbres remarquables classés à l‘Inventaire du Patrimoine ainsi que des murs d’enceinte habillés de photographies mettant en exergue des photographes précédemment programmés au Musée de la Photographie.


  • Avenue Paul Pasteur 11 - 6032 Charleroi (Mont-sur-Marchienne) - T+32(0)71 43 58 10 - www.museephoto.be


La Terrasse de Mariemont au Musée Royal de Mariemont

Au cœur du Musée de Mariemont, il est un lieu totalement dédié à la culture japonaise et à son emblématique cérémonie du thé, le Pavillon du thé. C’est ici que l’on pourra tout apprendre sur cet art millénaire et si mystérieux pour nous, occidentaux souvent curieux de cette tradition ancestrale. La prochaine cérémonie du thé y est prévue le 24 octobre à 14 h.

Outre la visite du Pavillon du Thé, les curieux d’histoire pourront découvrir l’expo en cours, « Au temps de Galien, un médecin grec dans l’Empire Romain » et ensuite se promener dans l’un des plus beaux parcs de Belgique où découvrir le fameux grand Bouddha Amida, un bronze japonais de 4 mètres de haut. Pour terminer cette belle échappée culturelle, La Terrasse de Mariemont est une grande brasserie, elle aussi baignée de lumière mais elle aussi donnant sur quelques pièces remarquables de l’endroit. A savoir sur la grande pelouse du parc et plusieurs arbres remarquables tels un érable sycomore, des séquoias géants, un pommier de l’amour ou un Cèdre du Liban. A table actuellement, outre une petite restauration faite d’un plat du jour et de salades, pâtes et toasts divers, la cuisine se met à l’heure romaine avec un Menu spécial romain le temps d l’expo consacrée à Galien.



>>> D'autres bonnes adresses gourmandes à découvrir sur le blog gastronomique de Joëlle Rochette