Love & Sex

Cette douleur a beau être passagère, on a parfois l'impression qu'elle ne partira jamais... Mais la science, elle aussi, a des solutions à vous proposer !


L'homme ou la femme que vous aimiez vous a quitté(e) du jour au lendemain au bout de plusieurs années de relation? Vous êtes sans doute en pleurs, bien calé(e) au fond de votre couette, à vous rappeler les bons et les mauvais moments que vous avez passés ensemble. Vous pensez sans doute que vous ne serez plus jamais heureux(se) et que vous ne trouverez plus jamais l'amour. Vous avez peut-être envie de raconter vos mésaventures à vos ami(e)s ou au contraire vous ressentez le besoin d'être seul, d'écouter des chansons tristes, de regarder des films ou de vous engloutir un pot de glace. Chacun réagit différemment à une rupture et trouve le moyen de panser ses plaies de la meilleure façon possible. Mais la science, elle aussi, a des solutions à vous proposer !

Dans une étude publiée en mai 2018 dans le Journal of Experimental Psychology, deux scientifiques se sont intéressées au meilleur moyen de surmonter une rupture. Pour ce faire, elles ont demandé l'aide de 24 personnes âgées de 20 à 37 ans qui ont été en couple au moins pendant 2 ans et demi avant de rompre. Elles leur ont proposé trois stratégies à adopter avant d'observer la photo de leur ex et d'enregistrer leur électroencéphalogramme.

Tourner la page, plus facile à dire qu'à faire

Premièrement, les participants étaient invités à réévaluer leur ex, c'est-à-dire à repenser à toutes les choses négatives qu'il ou elle avait faites durant leur relation. Deuxièmement, ils devaient réévaluer leurs sentiments en se concentrant sur ce qu'ils pensaient vraiment de leur ex et en se tournant vers l'acceptation. Finalement, ils devaient se distraire pour ne plus penser à la rupture. A votre avis, quelle a été la stratégie qui a fait le plus de bien aux participants? Faut-il mépriser son ex, se dire qu'il n'était finalement pas fait pour vous ou multiplier les sorties pour oublier?

Hé bien, selon les chercheurs, la première stratégie permet effectivement de diminuer les sentiments ressentis envers son ex mais elle a un impact négatif sur l'humeur. La deuxième solution proposée a simplement permis d'accorder moins d'attention à son ex. Enfin, la troisième a conservé intact l'amour ressenti pour l'autre personne mais a permis au participant de se changer les idées et d'améliorer son humeur. Alors, en fin de compte, que faut-il faire? Les chercheurs suggèrent que pour éviter de penser à la relation passée avec nostalgie, il faut maudire l'autre (mais occasionnellement et en évitant la vengeance inutile et l'envie de l'exposer publiquement) et, ensuite, se distraire pour ne plus penser à lui. Et vous, quelles sont vos solutions miracles?