Love & Sex La Saint-Valentin est tout près et le printemps approche à grand pas, il serait temps de réveiller ses ardeurs ! Voici quelques nouveautés pour mettre du peps dans ses relations sexuelles.


Des préservatifs qui décuplent le plaisir

© DR

Cela existe désormais avec DUO de Beiersdorf qui lance sur le marché non pas un mais cinq types de préservatifs qui se veulent sexy et ludiques. Dont trois ont capté notre attention. Le G-Pleasure a une texture striée pour stimuler les zones érogènes féminines.

L'autre pourra faire plaisir aux hommes en les rassurant : le préservatif est plus épais pour faire durer le plaisir mais surtout il a un pouvoir gainant qui aide à tenir l'érection, ce qui rassurera nombre d'hommes.

Enfin le troisième s'appelle Tornado Passion et cela veut déjà tout dire. Accrochez-vous : il est nervuré pour plus d'intensité et ce, un peu en diagonale, ce qui apporte plus de sensations aux deux partenaires : il est conçu pour provoquer plus d'irradiance pendant le rapport, ça donne envie, non ? Tous ont un goût vanille bien éloigné du goût de latex !

Pour le lancement sur le marché belge (après la Grèce où le succès commercial est total), la marque a demandé à deux photographes, une femme et un homme de décliner en photos 10 petits textes érotiques.Les histoires et les photos sont à découvrir pour débuter votre soirée par exemple sur facebook ou sur le site duosensation.be. Des distributions auront également lieu dans les cinémas pour les films "Fifty Shades Darker" et"Trainspotting 2" de même que dans les lieux de sortie de différentes villes. (9,65€ pour 12)


Un gel qui intensifie et peut même provoquer l'orgasme

© DR

Cette fois, c'est Durex qui nous présente un produit d'enfer censé battre en brèche l'inégalité orgasmique. D'après une enquête menée par la marque, 2 femmes sur trois n'atteignent pas l'orgasme mais sont 95% à s'en satisfaire. Eh bien voici un gel orgasmique qui va décupler le plaisir féminin. L’étude révèle également que la majorité des couples est friande de nouvelles expériences et, pourtant, seul un tiers des interrogés ont déjà essayé des gels stimulants pour le clitoris avec leur partenaire.

Alors voici sur le marché, à trouver en supermarché une petite fiole rose peps qui permet d'avoir une vingtaine de rapports intensifiés très facilement : on met deux gouttes sur le clitoris pendant les préliminaires et les effets de chaud, froid et picotements se feront ressentir rapidement provoqués par la formule spéciale qui augmente la sensibilité des zones érogènes de la femme. 8 femmes sur 10 qui ont testé le nouveau gel Orgasm’Intense ont atteint l’orgasme. (10,99€)


Des conseils très pratiques

© DR

Allez à l'hôtel ! Il n'y a pas mieux pour n'être plus soi-même et donc se réinventer le temps de quelques heures. L'atmosphère étrangement érotique de l'hôtel Le Berger à Bruxelles devrait vous aider à refaire connaissance...

L'orgasme féminin fait partie des grands mystères de l'existence mais l'orgasme masculin n'est pas plus simple ou basique pour autant. Ensemble, osez aborder le point P masculin. Derrière cette initiale, la prostate. Très importante dans la vie sexuelle de l'homme, la prostate est faite de tissus érectiles et est active dans la production du sperme. Le sexologue Gérard Leleu est formel : elle peut être à l'origine d'orgames très puissants, démultipliant l'orgasme phallique. C'est en Asie que le point P est le plus connu, les cultures orientales s'y adonnant "depuis 6000 ans avant notre ère", relate le sexologue. Là-bas et notamment au Japon, l'érotisme est un art et l'on pousse loin les limites tant du côté des femmes que des hommes.

Si vous redoutez le moment de sortir le préservatif, la sexologue Alexandra Hubin propose une approche ludique. Cachez-le quelque part sur vous et promettez une petite surprise si votre partenaire le trouve.

Enfin, pour contrer le stress de l'homme de perdre l'érection par la pause "technique" de la mise du préservatif, elle conseille de pousser les préliminaires aussi loin que possible : "Quand on stresse, on a envie de se débarrasser le plus tôt possible de ce qui pose problème. mais oubliez-le ! Faites monter le plaisir au maximum pour ne pas être déconnecté du plaisir extrême : le préservatif fera partie intégrante du moment".

Vous connaissez les prophéties auto-réalisatrices ? Ce sont ces pensées tellement présentes dans l'esprit qu'elles se réalisent : "je ne sens rien avec un préservatif" peut se produire réellement alors qu'en fait les nouvelles matières n'empêchent plus les sensations. Renversez la vapeur, oubliez l'après, soyez exactement dans l'instant présent.