Love & Sex Maux de tête, mal de dos, cancer de la prostate ou du sein… Faire l’amour peut aider à réduire tous ces maux.

"Non, j’ai la migraine, pas ce soir…", mauvaise excuse pour éviter de faire l’amour avec son partenaire ! Avoir un rapport sexuel peut prévenir de certains maux et peut en faire disparaître d’autres, notamment la migraine. Lors d’un acte sexuel, le corps libère des hormones comme l’ocytocine, appelée l’hormone de l’amour, elle est l’une des hormones qui provoque le désir sexuel. 

L'amour comme anesthésiant

"La libération d’ocytocine agit comme un anesthésiant. Lors de l’orgasme, ce taux d’hormone est cinq fois plus important. Il faut donc avoir un orgasme pour que l’efficacité soit maximale et fasse partir un mal de tête", explique le Dr Thierry Hertoghe. La libération d’ocytocine combinée à celle d’endorphine (hormone libérée durant un effort) peut faire disparaître un mal de dos, "Ces deux types de substance anesthésient et donc enlèvent la douleur", précise-t-il. Faire l’amour peut aussi agir comme un somnifère chez l’homme. "Un taux élevé d’ocytocine endort un homme mais tient éveillée la femme. Si elle dort mieux, ce sera plutôt dû à l’apaisement des sens et le soulagement, et non pas grâce à l’ocytocine." Il n’y a donc rien d’étonnant si le conjoint s’endort quelques secondes après une partie de plaisir. L’ocytocine toujours, cette libération d’hormone décidément très efficace, stimule le sentiment de satisfaction et de bien-être. Faire l’amour permettrait de faire disparaître une baisse de moral, c’est donc un très bon antidépresseur naturel.

Faites l’amour préventivement

L’acte sexuel a des vertus préventives. Un homme qui a des éjaculations fréquentes diminue son risque d’attraper le cancer de la prostate. "Plus un homme a des rapports sexuels, moins il a de risque de faire ce cancer, on ne sait pas pourquoi mais il se peut que des germes infectieux ou des substances toxiques soient éliminés par le sperme. Ou tout simplement que les hommes qui ont des rapports ont des taux élevés en testostérone qui protège contre le cancer de la prostate." Même topo pour le cancer du sein. Il est soupçonné que la stimulation des mamelons lors d’un échange sexuel libérerait de l’ocytocine. Ça aiderait l’élimination d’éléments carcinogènes des glandes mammaires. "Ajouter de l’ocytocine sur des cultures de cellules cancéreuses du sein, de l’endomètre et de la prostate d’origine humaine ralentit la production de cellules cancéreuses", précise le Dr Hertoghe.

Il est évident qu’il faut avoir des rapports sexuels épanouis pour guérir ou prévenir tous ces différents maux. Plus besoin de courir à la pharmacie, faire l’amour est un bon médicament naturel et gratuit.