Love & Sex

Le peegasm, c'est le fait de se retenir d’uriner durant un temps certain pour, une fois le rapport sexuel passé, ne ressentir l'orgasme qu'au moment de se soulager aux toilettes. Ce plaisir qui dure quelques secondes n'est pourtant pas sans danger.

Selon le site IFL Science, la sensation physique de bien-être serait liée à la proximité du clitoris et du vagin de l’urètre. Le clitoris serait alors stimulé lorsque que le col de la vessie s’ouvre pour laisser passer un grand flux d’urine.

Risques d'infections urinaires

En effet, se retenir d’uriner trop longtemps et trop souvent augmente les risques de souffrir d’infections urinaires en raison des bactéries qui s’accumulent dans l’urine stagnant dans la vessie.

Une infection urinaire peut ensuite se diffuser et abîmer les reins. IFL Science souligne aussi que retenir régulièrement de grandes quantités d’urine peut aussi affaiblir les muscles de la vessie et ainsi augmenter le risque de faire de la rétention urinaire en vieillissant. La rétention urinaire se caractérise par l’impossibilité de vider entièrement sa vessie malgré l’envie.

En 2016, l'urologue Olivier Dumonceaur expliquait à Médiste l'importance d'aller aux toilettes quand on le ressent: "Pour la plupart des gens, on doit uriner une fois le matin et une fois le soir. C'est faux. La moyenne devrait être toutes les 3 heures mais varie en fonction des gens. Il faut y aller dès que l'on a envie sinon on éduque mal sa vessie et on risque des problèmes de fuites urinaires". De plus, il est conseillé de ne pas attendre plus de 15 minutes lorsque que l’envie d’uriner se fait ressentir.