Love & Sex

À quoi sert l'orgasme féminin ? Quelques réponses à l'occasion de la journée mondiale de l'orgasme qui a lieu ce 21 décembre. 


Depuis l'Antiquité, l'orgasme féminin intrigue les spécialistes qui ont tenté, sans grand succès, d'expliquer son rôle, alors que, comme le notait déjà Aristote, les femmes peuvent concevoir sans rien ressentir. Chez les hommes en revanche, l'orgasme est nécessaire pour l'éjaculation et le transfert de sperme.

Le rôle des hormones

Pour comprendre l'origine de l'orgasme féminin, Gunter Wagner de l'université Yale et Mihaela Pavlicev de l'hôpital des enfants de Cincinatti se sont intéressés à la décharge de prolactine et d'ocytocine - deux hormones - dans le système sanguin qui accompagne l'orgasme féminin. Il y a 60 à 65 millions d'années, cette libération d'hormones réflexe jouait un rôle dans l'ovulation chez la plupart des femelles mammifères, selon Gunter Wagner. Mais par la suite, certains mammifères ont évolué vers une ovulation cyclique, rendant l'orgasme superflu.

Le clitoris s'est éloigné du vagin de l'être humain

Les chercheurs ont également découvert que la position du clitoris s'était éloignée du vagin chez les mammifères à ovulation spontanée comme l'être humain, rendant la stimulation plus difficile lors du rapport sexuel. "Ceci peut expliquer pourquoi certaines femmes parviennent à l'orgasme grâce à la masturbation ou à la stimulation clitoridienne" notent les chercheurs dont les travaux sont publiés dans la revue Journal of Experimental Zoology.

S'il ne sert plus à l'évolution, l'orgasme peut avoir d'autres fonctions, comme celui de "favoriser une liaison affective", estiment-ils.

© Marcos Alberti - Intitulée "The O Project", cette série de photographies de l'artiste brésilien montre des femmes avant, pendant et après un orgasme.

L'anorgasmie, preuve que nous avons besoin de l'orgasme ?

L'anorgasmie est parfois présentée comme un "blocage de l'extrase". Car chez certaines femmes et certains hommes, le plaisir est bien là, mais l'orgasme en tant que tel est une chimère. Cette situation - plus fréquente qu'on ne le croit - peut générer frustration, tristesse et colère. On peut se sentir mal dans sa peau, et le couple peut en pâtir... En effet, le mental a un rôle-clé pour atteindre le nirvana. Les causes de l'anorgasmie sont variées. Un événement traumatique comme un abus sexuel, la perte d'un proche voire même la peur pure et simple de l'orgasme peuvent entrer en compte explique Psychologies.

S'il est dur de vivre avec son anorgasmie, c'est bien la preuve que l'orgasme joue un rôle dans notre bien-être. Pour autant, ce n'est pas une fatalité. "La masturbation est une solution, étant donné qu'elle permet de découvrir et d'appréhender son corps, pour mieux connaître son désir. Des exercices de relaxation, comme des techniques de respiration ou de relâchement musculaire peuvent aussi favoriser le lâcher-prise", explique-t-on sur Passeport Santé.