Love & Sex Réalisée par l'Université du Kentucky, une étude révèle que les hommes engagés dans des relations longues verraient leur désir sexuel s'émousser plus rapidement que celui des femmes.

Publiée dans la revue de référence The Journal of Sex Research, cette étude met en lumière le fait que les hommes auraient des attentes plus élevées en matière de sexualité.

Si leur vie sexuelle n'apparaît pas comme aussi riche qu'ils l'imaginaient, cela les frustrerait et affecterait du coup leur humeur et leur confiance en eux."Ils se sentent sous pression, à devoir toujours être partant et pensent que c'est à eux d'initier la chose", rapporte le Telegraph.

"On s'attend à ce que le désir masculin soit systématiquement élevé et simple, comme si on appuyait sur interrupteur, tandis que le désir féminin serait un tableau électrique compliqué, mais en réalité ils sont tous les deux complexes", conclut Kristen Mark, co-auteure de l'étude.