Love & Sex

Laurent Voulzy avait déjà anticipé le "pouvoir des fleurs"!


Selon une étude menée par l'institut de sondages IFOP et le site de rencontres extraconjugales daylov.com, les femmes seraient particulièrement réceptives aux fleurs. Ainsi, près d'une femme sur deux (52%) ayant reçu des roses de la part de son partenaire aurait davantage envie de faire l'amour avec lui. Par contre, un tiers des femmes (33%) reste complètement de marbre.

Si l'on isole les femmes enchantées par ce cadeau et qu'on analyse leur profil, on remarque que ce geste a d'autant plus d'impact si la femme est jeune, la relation récente et la libido déjà haute.

Deux tiers (63%) des femmes de 18-24 ans estiment ainsi que cette attention peut dynamiser leur libido. Mais, au-delà de 65 ans, elles ne sont plus qu'une sur deux à le penser. De même, deux tiers des femmes (62%) en couple depuis moins de trois ans déclarent avoir davantage envie d'aller sous la couette avec leur conjoint après avoir reçu des fleurs. Elles ne sont "que" 48% lorsque la relation date de plus de 10 ans. Bien sûr, les fleurs n'ont pas de pouvoirs magiques. Ainsi, les femmes qui ont le plus envie de faire l'amour après avoir reçu les végétaux sont celles qui, généralement, ont une libido haute à la base. 62% des femmes ayant plus de trois rapports par semaine ont envie de leur conjoint après avoir reçu des fleurs, contre 53% lorsqu'elles ont moins d'un rapport par semaine.

Comment les femmes perçoivent-elles ce cadeau?

Les femmes interrogées sont mitigées : 61% déclarent que recevoir des fleurs tend à les rassurer sur les sentiments de leur partenaire mais seules 36% sont rassurées sur la fidélité de leur partenaire lorsqu'elles reçoivent des fleurs.

En tous les cas, 52% des femmes ont davantage envie d'être fidèles à leur conjoint après avoir eu les fleurs en mains.


L'enquête a été menée auprès d’un échantillon national représentatif de 3 406 Françaises âgées de 18 ans et plus selon la méthode des quotas. Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 25 octobre au 3 novembre 2016.