Love & Sex Lorsque ce besoin de reconnaissance publique est inutile, le couple est solide…

"Tu fais quoi ce soir pour la Saint-Valentin ?" Voilà une question que vous risquez d’entendre à plusieurs reprises en ce jour consacré aux "amoureux". Mais rassurez-vous tout de suite, répondre que vous n’avez rien au programme pourrait justement signifier que votre couple est particulièrement solide. Ne pas fêter la Saint-Valentin lorsqu’on est à deux veut aussi dire que tout va bien, comme nous l’explique le psychothérapeute Romano Scandariato. "Un couple a besoin de ritualiser un certain nombre d’événements. Il y a les dates personnelles comme le jour de la rencontre, du mariage, etc. Et puis, il y a les moments publics où s’afficher à deux est un besoin d’être reconnu comme un couple. Si seuls les événements intimes deviennent importants et non plus les autres, c’est que le couple n’a plus cette nécessité de reconnaissance et qu’il se porte donc au mieux", assure à la Dernière Heure le spécialiste des thérapies de couple.

Voilà qui devrait donc rassurer les partenaires doutant de l’amour de l’autre en l’absence d’une réservation au resto ce soir.

Outre cette stabilité dans le couple, d’autres éléments expliquent aussi un manque d’engouement pour ce 14 février. De plus en plus de jeunes boycottent cette fête en raison de l’événement commercial qu’elle représente. Allergique aux achats forcés, la nouvelle génération ne supporte pas de "devoir faire comme tout le monde" et préfère zapper cette fête souvent qualifiée de "ringarde".

N’allez pas croire non plus que les anti-Saint-Valentin ne sont pas des romantiques. Ils réservent simplement ces moments à d’autres jours de l’année.

Certains profitent aussi de ce jour pour faire le bilan de leur situation amoureuse. Il n’est pas rare que la Saint-Valentin soit le moment où on réalise, en tête à tête au resto, ou chacun de son côté sur le canapé, que le moment est venu de se séparer. "C’est une fête qui permet aussi de clarifier les choses et de prendre ses dispositions. Le couple ne va pas tout à coup se briser ce jour-là mais cette fête peut devenir l’élément déclencheur de la rupture qui menaçait le couple depuis un certain temps déjà", commente le sexologue Armand Lequeux.

Alors, vous ferez quoi vous, ce soir ?