Magazine Pendant 100 ans, des négatifs photographiques ont dormi dans les glaces de l'Antarctique. Les clichés, mis au jour cette année par une équipe néo-zélandaise, font resurgir des fantômes du passé. Les documents, au nombre de 22, avaient été réalisés entre 1914 et 1917 par des explorateurs basés en Antarctique, sur l'île de Ross.

Début décembre, le New Zealand Antarctic Heritage Trust (AHT) a dévoilé ces négatifs en celluloïd. Malgré leur mauvais état, après un siècle passé dans un bloc de glace, il a été possible de les développer. Sur ces clichés, on aperçoit des membres de l'équipe d'Ernest Shackleton, célèbre explorateur du début du XXe siècle. Leur rôle était de jalonner le parcours de Shackleton, qui envisageait de traverser l'Antarctique, avec des dépôts de nourriture. Mais rien ne s'est passé comme prévu puisque le bateau de l'explorateur s'est retrouvé bloqué dans les glaces, l'empêchant de mener son expédition à bien.

Publication de Antarctic Heritage Trust.


"À ma connaissance, c'est le premier exemple de négatifs non développés remontant à l'ère héroïque de l'Antarctique", s'est enthousiasmé Nigel Watson, le directeur de l'AHT, après cette découverte. "Il existe très peu d'images de cette expédition." Cependant, l'identité du ou des photographe(s) n'est pas connue. Il pourrait s'agir notamment d'Arnold Patrick Spencer-Smith, aumônier et photographe de l'expédition Shackleton, mort en 1916.