Magazine

Luka Sabbat, 20 ans, était censé faire la promotion des lunettes Snap Spectacles sur les réseaux sociaux.


« La saga de l’influenceur qui ne voulait pas influencer », ironise le magazine Esquire pour résumer cette affaire rocambolesque. Luka Sabbat, dont l’un des faits d’armes est d’être brièvement sorti avec Kourtney Kardashian, va devoir rendre des comptes. La société PR Consulting estime que le jeune homme n’a pas honoré son contrat, et l’attaque en justice.

4 clichés payés 60 000 dollars

En tant qu’influenceur, Luka Sabbat écume régulièrement les fêtes les plus en vue, notamment lors des Fashion Weeks. Il s’y fait tirer le portrait entouré de beau monde et, à l’occasion, fait la promotion de quelques produits. En septembre dernier, il a signé un contrat pour faire parler d’un gadget de Snapchat, les Snap Spectacles. Le deal ? Publier trois stories Instagram et une photo sur son « feed », le tout pour 60 000 dollars (53 000 euros), dont 45 000 (39 000 euros) étaient payés d’avance. 

Seulement voilà, le garçon au million d’abonnés a fait les choses à moitié, ignorant deux publications. Mardi dernier, PR Consulting a donc saisi la Cour suprême de New York. La société réclame les fameux 45 000 dollars et autant en dommages et intérêts. Une histoire so 2018, diraient les Américains.