Magazine Pas question de voir des femmes s'amuser en famille dans une piscine pour Riyad.

Une chaîne de supermarché saoudienne, Saco, a décidé de purement et simplement censurer les femmes figurant dans un catalogue de vente de piscines. Sur les photos originales, on découvre une famille, avec le père, les enfants et la mère.

Mais surprise, dans la version saoudienne, on retrouve... un ballon à la place de cette dernière. Le reste du clan a quant à lui été "rhabillé" via un Photoshop un rien grossier. 

© Printscreen Twitter

© Printscreen Twitter


On n'est guère surpris quand on sait que les femmes sont tenues d'observer un code vestimentaire très strict (le port du Habaya, une longue tunique noire), interdites de conduire une voiture, d'ouvrir un compte en banque, placées sous la tutelle de leur père, leur frère ou leur mari, sans l'autorisation de qui elles ne peuvent sortir ou avoir un travail, etc.

Sur les réseaux sociaux, les internautes hésitent entre rire (jaune) et consternation.


"Voici l'allié de l'Amérique, un pays dont la censure couvre les petites filles et efface entièrement les femmes adultes"


"La censure saoudienne est drôle, putain. La femme est juste devenue un ballon"