Magazine

La vie rêvée d'Amélia Liana s'écroule, des internautes ont enfin prouvé qu'elle photoshope. A côté de cela, un compte Instagram dénonce les mensonges des influenceurs.

Jour après jour, des followers se rendent compte qu'ils ont été dupés par un compte Instagram. Le dernier en date : celui d'Amelia Liana. La jeune femme, belle et fashion, semble avoir une vie rêvée. Elle voyage partout dans le monde et visite des hôtels, palaces et terrasses extraordinaires. Trop beau pour être vrai (à moins d'être fortuné). Mais plus de 450 000 personnes la suivent et s'époustouflent devant ses photos. Jusqu'au jour où certains internautes ont découvert le pot aux roses...

Le cliché épinglé montre la jeune femme de 26 ans sur le Rockefeller Center à New York (voir photo de Une). Et bizarrement, la Freedom Tower n'y est pas. Le gratte-ciel a pourtant été construit en 2013. En scrutant d'autres publications prises dans Big Apple, des journalistes du Times ont découvert que la fameuse glace poisson-licorne n'était pas photographiée au bon endroit, ou alors, elle a utilisé un réfrigérateur pour l'amener à 20 minutes de marche du glacier qui les vend. Bref, la demoiselle serait une pro de photoshop ! 



Si Instagram est un outil pour les amoureux de belles images, il est essentiel de garder ses distances. Car de nombreuses études ont prouvé l'impact négatif de ces clichés magiques sur la santé mentale, surtout celle des jeunes. Le filtre permet des photos extrêmement retouchées avec la mise-en-scène qu'on souhaite, renvoyant une mauvaise image de soi. D'ailleurs, à contre-courant, un compte Instagram dénonce ce malaise. Il s'agit de @youdidnotsleephere (« tu n'as pas dormi là »). Avec humour, il épingle les mensonges des influenceurs qui affichent une vie de rêve. Le déclic ? Un jour, dans le Grand Canyon, Luisa Jeffery assiste à une scène interpellante : son amie lui propose de monter une de leurs jolies tentes pour un cliché, pas pour y rester. Depuis, elle a décidé de pointer du doigt ces lieux époustouflants où des personnes disent avoir dormi, alors que c'est impossible.