Magazine

On connaissait déjà le concept des bars à chats, également en provenance du pays du soleil-levant. Désormais, le café-bar Harry (un jeu de mots à partir du terme japonais “harinezumi”, qui veut dire “hérisson”) propose à ses clients de passer du temps avec ces piquantes petites boules de poils.


Pour 1000 yens en semaine, soit environ 8 euros, et environ 1300 yens le week-end, soit 10,50 euros, les clients ont le droit de câliner les hérissons tout en buvant une boisson chaude. Mizuki Murata, un des employés du bar, a expliqué au Guardian le concept de ce lieu atypique : "Nous voulions montrer aux gens le charme des hérissons, qui donnent l’impression d’être difficiles à manipuler. Nous voulions effacer cette image en laissant les gens les toucher". D'après Reuters, la foule s'est pressée pour se rendre devant ce lieu hors-norme.


En Belgique, il ne serait pas possible d'avoir le même type de bar puisque l'espèce est protégée, son commerce est interdit. Au Japon, certains trouvent le concept néfaste parce que cette espèce vit principalement la nuit.


A noter que les week-ends et les périodes de vacances sont particulièrement prisés pour aller faire un tour dans ce bar.