Magazine

Selon une étude menée par le Darmouth Collège, le système cérébral de deux meilleurs amis réagit de la même façon quand il fait face à différents types d'informations.


En amitié, on partage tout: déboires sentimentaux, fous rires, moments honteux, passions pour des séries similaires. Mais saviez-vous qu'on a aussi en commun le même système de pensées? Ce résultat provient d'une étude menée par des chercheurs du Darmouth College (USA) et parue sur le site de Nature, la revue scientifique anglaise de référence.

Sur un panel de 279 étudiants en dernière année de bachelier, les chercheurs ont évalué le rôle que les réponses neuronales jouaient dans l'amitié en outrepassant les traits physiques et démographiques que la plupart des amis partagent. Les scientifiques ont d'abord demandé aux participants de l'étude d'écrire sur un papier le nom des personnes, parmi les individus présents, qu'ils considéraient comme amis. Ensuite les hommes de Science ont présenté individuellement plusieurs vidéos aux étudiants avec questions à la fin de chacune d'entre elles. Et ce, tout en scannant leurs cerveaux par le biais d'imagerie par résonance magnétique fonctionnelle. Le résultat est bluffant: Les personnes qui se considèrent comme amis et dont le nom figure réciproquement sur la feuille de l'autre ont répondu aux vidéos d'une manière plus similaire que les personnes qui ne se considèrent pas comme amis.

Bien que cette étude démontre factuellement la pensée récurrente qui voudrait que nos amis pensent et ressentent les choses comme nous, elle ne démontre pas comment et pourquoi nos schémas de pensées sont identiques à ceux de nos amis? Devient-on amis avec des gens parce qu'ils sont pareils que nous ou parce qu'on veut qu'ils deviennent comme nous? Est-ce que c'est la fréquence à laquelle on voit nos amis ou la durée des moments passés ensemble qui a une inluence dans notre choix d'amis? Tant de questions qui font figure de sujet de la nouvelle étude sur laquelle les chercheurs de l'université de Darmouth se penchent.