Magazine

© afp
Il y a les réponses évidentes : bien se couvrir, mettre une écharpe et un manteau épais, ne pas sortir les cheveux mouillés, mettre des chaussures fourrées, etc. Mais il y a aussi les comportements que l'on fait tous en croyant se réchauffer et qui ont l'effet inverse.


Boire une boisson tiède, et pas trop chaude

Lorsqu'il fait très froid dehors, vous n'avez qu'une seule envie : boire un bon verre de chocolat chaud ou un thé brûlant. Mais ce n'est pas une bonne idée. En effet, vous aurez le chaud le temps que durera votre tasse mais, ensuite, le corps commencera automatiquement à se refroidir. "L'organisme doit conserver une température constante. Confronté au chaud ou au froid, il lutte pour la rééquilibrer. Quand on absorbe une boisson bouillante, l'organisme transpire... et se refroidit", souligne Thomas Kassab, docteur en pharmacie, à Madame Figaro. Mais que faire alors? Boire les mêmes boissons mais attendre qu'elles refroidissent quelque peu avant de se jeter dessus. Plutôt que d'opter pour une soupe brûlante au retour du boulot, buvez-la tiède, vous vous réchaufferez ainsi durablement.


Eviter l'alcool

Ceux qui ont choisi de suivre la "tournée minérale" n'auront pas ce problème mais, pour les autres, il est parfois tentant de boire un verre d'alcool pour se réchauffer ou se "requinquer". Mais encore une fois, c'est un geste à éviter. "Certains alcools dilatent les vaisseaux sanguins, ce qui laissera pénétrer le froid plus facilement", poursuit le spécialiste.

© pexels

Oublier les gros pulls et préférer la superposition de plusieurs couches

Quand vous vous levez le matin, vous n'avez bien évidemment pas envie d'avoir froid dehors. Vous avez donc tendance à attraper le plus gros pull de votre garde-robe et à l'enfiler. De même, vous mourrez d'envie de vous blottir dans votre énorme doudoune qui est tellement chaude que vous ne devrez même pas mettre de gilet. Erreurs ! L'expert conseille de superposer plusieurs couches plutôt que de n'en porter qu'une très chaude. "Accumuler les couches crée des espaces d'air qui protègent votre corps du froid. Je conseille au moins trois couches", poursuit le spécialiste. De préférence, des couches larges afin d'éviter à tout prix de transpirer, ce qui ferait baisser la température de notre corps. La première couche devrait être un tissu qui évacue l'humidité, la deuxième un habit plus épais et la troisième un coupe-vent.


Prendre des bains ou des douches tièdes

Si vous avez bien suivi l'explication pour les boissons chaudes, vous savez maintenant qu'il faut éviter les excès de température puisque, quand vous sortirez du bain ou de la douche, votre corps aura plus froid que si vous aviez pris une douche tiède.

© pexels

Ne pas mettre de chauffage dans la chambre

Se glisser dans des draps glacés est très désagréable, raison pour laquelle certaines personnes chauffent fortement leur chambre pour qu'elle soit à une température "idéale" au moment d'aller dormir. Toutefois, dormir bien au chaud n'est pas synonyme de bonne nuit de sommeil. Bien au contraire. Thomas Kassab conseille de garder sa chambre à une température de 19 degrés.


Aérer son habitation

"Ouvrir les fenêtres durant 5 ou 10 minutes ne nous fera pas tomber malade. C'est le fait d'être confiné avec d'autres personnes dans un endroit clos qui favorise le développement des microbes", explique-t-il. Renouvelez donc sans crainte l'air de votre appartement.


Manger des plats épicés

Pas trop non plus si vous ne voulez pas suer (et refroidir votre corps par la suite). Toutefois, les épices améliorent naturellement la circulation pour éviter que vous ayez froid aux mains ou aux pieds. "Le pain d'épices et l'ail sont excellents pour une bonne circulation", conclut le docteur. Tout comme le gingembre, particulièrement recommandé !


Rester en mouvement

Vous le savez, rester droit comme un piquet dans le froid en attendant le bus ou le train aura bien évidemment tendance à augmenter votre sensation de froid. N'hésitez donc pas à faire les 100 pas et à toujours rester en mouvement pour continuer à produire de la chaleur.


Rester en groupe

Des chercheurs de l'Université de Toronto ont démontré que rester seul ou se sentir exclu avait pour conséquence d'augmenter notre perception du froid. Attention toutefois de ne pas rester dans des espaces confinés trop longtemps avec un grand groupe de personnes sous peine de risquer de tomber malade. En effet, lorsqu'il fait chaud dans une pièce, les microbes passent d'une personne à l'autre plus facilement.

© AFP