Magazine Vous avez l'habitude de plonger une paille dans vos milkshakes, cocktails et autres jus de fruits? Vous n'êtes bien évidemment pas les seul(e)s. Slate.fr s'est demandé quelles raisons nous poussaient à agir de la sorte. Et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'elles sont nombreuses !


Par facilité

On peut boire en faisant autre chose. Il est par exemple possible de siroter un soda tout en marchant dans la rue parce qu'on est en retard au travail. Sans paille, on aurait perdu quelques secondes pour s'arrêter et avaler une gorgée. Dans un monde où tout doit toujours aller très vite pour perdre le moins de temps possible, l'usage de la paille est vu comme un avantage.


Par habitude

Si on a l'habitude de boire certaines boissons avec une paille, c'est parce qu'on les a bues de cette manière lorsque l'on était enfant. En effet, quand les enfants sont jeunes, il est beaucoup plus facile pour eux de boire à la paille que de coordonner leurs gestes pour boire au verre sans rien renverser. Poursuivre une fois adulte nous remplirait de nostalgie en revivant cette époque.


Parce que c'est tendance

Dans les films ou les séries, il n'est pas rare de voir nos personnages préférés siroter un cocktail ou un soda à la paille. Inconsciemment, on reproduirait les gestes que l'on voit si souvent à la télévision parce que, si les personnages dont tout le monde parle le font, c'est que c'est tendance!


Par peur des microbes

Selon Douglas Woodring, cofondateur de l'Ocean Recovery Alliance, une ONG qui lutte contre le nombre de déchets dans les océans, l'augmentation de l'utilisation des pailles serait due à la peur des microbes. En effet, avec une paille, il n'est plus nécessaire de mettre ses lèvres sur les rebords d'un verre potentiellement sale. "Aujourd'hui, on vous donne une paille même si vous commandez un simple verre d'eau glacée. Les consommateurs ont considéré comme normal d'avoir une paille même s'ils n'en avaient pas besoin", explique-t-il.


Parce que c'est festif

Avoir une paille colorée dans un verre, ça rajoute du peps, de la folie. Sans compter qu'il existe des pailles de formes différentes. On boit et on mange aussi avec les yeux, ne l'oublions pas.


Parce que c'est sexy

"La paille est aussi un objet phallique", explique Caroline Champion, une spécialiste des relations entre design et goût interrogée par Slate.fr. Porter cet objet à la bouche aurait donc quelque chose de sensuel.


Parce que c'est distingué

Comme l'explique Slate.fr, il est impossible de boire un verre cul-sec avec une paille. Utiliser une paille favoriserait donc les plus petites gorgées et permettrait de ne pas finir son verre trop vite et de le déguster.


Parce que cela donne meilleur goût

"La paille, par les petites goulées qu’elle permet et l’air qu’elle mélange à la boisson, vient donc accentuer la circulation des arômes dans l’arrière-gorge et ainsi en rehausser la flaveur", explique Loïc Briand qui travaille au Centre des sciences du goût et de l'alimentation. La "flaveur", c'est le goût au sens large : ce qui est perçu par les papilles, ce qui est perçu par le nez quand on renifle ou "quand les composés odorants volatiles vont passer par l'arrière du voile du palais et venir stimuler les capteurs olfactifs".

Le fait qu'on boive par petites gorgées permet également de réchauffer un petit volume de liquide et d'en libérer toutes les saveurs. Si le vin et le café ne sont pas bus à la paille, c'est parce qu'il n'est pas nécessaire d'avoir une paille pour exploiter toutes les saveurs libérées.