Magazine

Et Steve Jobs ne serait pas le seul PDG à avoir fait fortune dans les technologies à décourager ses enfants de les utiliser.

Beaucoup s'imaginaient sans doute que la maison de feu Steve Jobs devait être bourrée de technologies et que tous les membres de sa famille possédaient les incontournables iPad et iPhone. Mais selon un journaliste du New York Times qui avait eu l'occasion d'interviewer le fondateur d'Apple en 2010, il n'en est rien. Il semblerait même qu'à l'époque, aucun de ses enfants n'avait encore pu toucher une tablette Apple. "Nous limitons l'usage des objets technologies à nos enfants", expliquait-il. Walter Isaacson, l'auteur du livre "Steve Jobs", qui a passé beaucoup de temps avec l'Américain, racontait d'ailleurs que "ses enfants ne semblaient pas accros à ces appareils. Ils partageaient leur repas en famille, je n'ai jamais vu personne sortir un téléphone pendant qu'ils étaient en train de manger", peut-on lire sur Slate.

Et Steve Jobs ne serait pas le seul PDG à avoir fait fortune dans les technologies qui interdit à ses enfants de les utiliser. Ainsi, Evan Williams, l'un des fondateurs de Twitter, pousserait sa progéniture à lire des livres plutôt que de traîner sur le web. En règle générale, les développeurs souhaiteraient que leurs enfants restent le plus possible à l'écart des nouvelles technologies. Il semblerait donc que ce soit les fils des cordonniers qui sont réellement les plus mal chaussés.