Magazine

Les hommes sont invités à ... fermer leurs jambes !

Le "manspreading", cette pratique masculine qui consiste à écarter les jambes lorsqu'on est assis et à s'étaler sur les sièges va devoir disparaître des transports en communs à Madrid. La mairie de la capitale espagnole compte bien mettre cette nouvelle règle en vigueur. La campagne est déjà en route pour informer le public de cette décision. L'entreprise EMT, qui gère le réseau, a créé des vignettes à coller sur les bus.

A l'origine de cette initiative, on retrouve le collectif Mujeres En Lucha (Femmes en lutte). Il avait lancé, il y a quelques mois, une pétition et une campagne avec le hashtag #MadridSinManspreading. "Cette nouvelle signalétique est similaire à celles qui existent déjà dans d'autres systèmes de transport dans le monde, pour faire en sorte que les gens arrêtent d'adopter une position qui met les autres dans une situation inconfortable", a déclaré la compagnie de transports madrilène. En effet, New York, Tokyo et Vancouver ont déjà pris des mesures contre cette pratique jugée irrespectueuse et machiste.