Magazine

Les autorités suédoises sont sur le pied de guerre. En cause: la présence d'un poisson carnivore dans les eaux nordiques, et dont la particularité est de s'attaquer à… l'appareil reproducteur masculin. 

Cousin éloigné du piranha, le pacu a été aperçu pour la première fois dans le détroit d'Oresund situé entre le Danemark et la Suède. C'est un pêcheur suédois qui a fait la découverte. "Le pêcheur a été très surpris et un peu méfiant car ce poisson, le pacu, ressemble vraiment au piranha, mais il n'est pas carnivore", a dit à l'AFP Peter Rask Moeller, l'un des responsables du musée d'histoire naturelle de Copenhague.

Originaire d'Amérique du Sud, le "coupeur de testicules" est doté d'une denture plus large et plus puissante que le piranha, et il peut atteindre jusqu'à 25 kilos et mesurer jusqu'à 90 cm. Si la raison exacte de la présence du poisson dans les eaux suédoises est inconnue, on suppose qu'il provient d'un aquarium de la région.

Le pacu a déjà semé la mort dans plusieurs pays comme la Papouasie-Nouvelle-Guinée, où deux pêcheurs ont succombé à leurs blessures liées aux mandibules voraces. C'est en tout cas ce qu'affirmait Jeremy Wade, spécialiste de la pêche extrême, dans un documnetaire pour la chaîne américaine Animal Planet en 2012.

Henrik Carl, un expert danois interrogé par The Local et relayé par nos confrères du Huffington Post explique: "Le pacu n'est normalement pas dangereux pour l'homme, mais une morsure peut vite arriver. Ils mordent parce qu'ils ont faim et la forme des testicules sied parfaitement à celle de leur mâchoire." 

En attendant une enquête plus approfondie, les autorités suédoises ont suggéré aux nageurs de la région de ne pas se baigner dans le plus simple appareil.