Magazine Cette jeune femme bruxelloise raconte dans un livre comment elle a emmené son mari et ses deux filles dans l'aventure du zéro déchet depuis 2 ans. En donnant plein de bons conseils et en étant surtout la preuve vivante que cette philosophie de vie rend profondément heureux !


Bon nombre d'entre vous connaissent désormais Sylvie Droulans, une des pionnières du zéro déchet qui raconte ses aventures sur son blog "Zéro Carabistouille" alors qu'elle se lançait avec toute sa famille dans cette démarche active et singulière. Presque toutes les semaines, la rubrique lifestyle publie d'ailleurs une de ses chroniques qui a pour but de faire découvrir le zéro déchet de l'intérieur, de donner des idées pratiques et d'inspirer "sans vouloir convaincre".

En début d'année, Sylvie Droulans a sorti un livre "Le Zéro Déchet sans complexes!". Son objectif est à l'image de la philosophie de Sylvie : ne pas gaspiller. Dans son premier livre, la jeune femme a donc décidé de ne pas se lancer dans des listes de boutiques ou d'adresses qui sont de toutes façons toujours changeantes et qu'elle met à jour régulièrement sur son blog mais de centrer son propos sur le pourquoi du zéro déchet, sur les bons plans qui permettent de changer ses habitudes progressivement. La fin du livre est consacrée à de multiples recettes et DIY allant des croustillants au coco aux galets exfoliants au marc de café ou encore une petite préparation pour fabriquer son propre dentifrice ou nettoyant multi-usages.


Entre 2015 et 2017, le zéro déchet a fait une percée dingue !

© Ghislain Bruyère - Focalice

Bien loin d'être un somme assommante, le « Zéro Déchet sans complexes! » est plutôt une mine d'informations qui nous fait pousser des "oh ?" et des "ah !" tant les chiffres ou les faits avancés permettent de prendre conscience du gaspillage mais surtout des changements possibles à apporter... assez facilement finalement.

Tout commença pour la famille Droulans (Sylvie et Pierre et leurs deux filles Naïs et Una) quand Sylvie alla assister à une conférence de Bea Johnson, précurseure du Zero Waste. "Je suis sortie de là totalement chamboulée et complètement prête à m'engager", se souvient Sylvie.

Du jour au lendemain, c'était décidé, la famille allait prendre le chemin du zéro déchet.

Est-ce que cela a été tout seul ? Loin de là ! "Franchement, entre 2015 et 2017, il y a deux mondes : les choses ont énormément évolué : il y a bien plus de blogs, de sites, de boutiques, de commerçants compréhensifs que lorsque nous nous sommes jetés dans l'aventure, ça n'a pas été évident tous les jours, j'ai beaucoup tâtonné, cherché, trouvé moi-même la solution", remarque Sylvie. "Il y a eu une émulation exponentielle et le nombre d'ateliers, de conférences sur le sujet a grandi dans le même temps". Selon elle, il y a désormais moins de freins et bien plus de conseils pratiques et avisés pour mettre le pied à l'étrier.

Cela dit, il n'y a pas de mode d'emploi possible pour le zéro déchet, c'est véritablement "une philosophie de vie qui bouleverse intérieurement. Je ne pensais pas que cela allait me changer aussi profondément", souligne l'auteure. "Je suis heureuse, détendue, cela donne du sens à tout ce que je fais et j'ai l'impression que tout ce que je fais est utile, cela me procure un sentiment incroyable de bien-être émotionnel et de bonheur".

Et c'est tout cela qu'elle raconte, avec humour, humanité et sincérité dans ce livre.


L'organisation et après... c'est parti !

© Zéro Carabistouille

Et c'est vrai qu'elle rayonne Sylvie et pourtant, le zéro déchet lui fait vivre presque deux vies en une : entre les chroniques, les conférences, les participations à des émissions, et son travail à 4/5e, elle n'a plus beaucoup de temps pour elle... mais se le donne quand même. "Je prends du temps avec mes filles, pour être vraiment avec elles, les écouter et pas entre deux portes par exemple. Je m'organise pour ça."

Organisation, le mot est lâché et c'est le sésame pour entrer pas à pas dans la vie sans déchet. "C'est vraiment un processus, moi je n'y pense plus maintenant mais cela a demandé du changement, beaucoup... et l'humain déteste le changement, c'est connu", constate Sylvie.

Alors dans ce livre, elle donne des pistes tout en affirmant qu'elle ne cherche pas à convaincre ou à donner un mode d'emploi : "Chacun doit trouver sa routine, ce qui lui convient le mieux, avancer sur certaines choses, en laisser tomber d'autres..." Tout en donnant de vraies pistes de réflexion notamment pour emmener ses enfants sur ce chemin complexe au départ.

L'autre mot-clé étant la créativité pour choisir entre les alternatives, et réutiliser le plus possible les choses, les objets, les vêtements, les ustensiles, bref tout ce qui est contenu dans nos vies.


Beaucoup de questions et d'entraide

Même si cette philosophie n'est pas si facile à adopter, les curieux et les intéressés sont légion et les questions sur le sujet sont toujours aussi nombreuses : Sylvie Droulans adore le lien social que cela peut créer : "Quand j'annonce que je vais tenter d'utiliser du papier toilette recyclable, c'est fou ce que ça fait parler !", sourit-elle. "En fait, je livre mon intimité et en retour, j'ai beaucoup, beaucoup d'attentions et de positif. C'est passionnant."

Sylvie Droulans sera d'ailleurs à la Foire du Livre de Bruxelles pour une séance dédicaces et une conférence sur le zéro déchet le dimanche 25 février, entre 14 et 16h, sur le stand Racine et Lannoo,N°32

>> "Le zéro déchet sans complexes !" de Sylvie Droulans, illus Jean Bourguignon. Ed. racine, 19.95€.