Magazine Vous les voyez dans les concerts, dans la rue, dans les fêtes de famille... Ils sont là, smartphone en main, prêts à immortaliser la dernière chanson de Stromae en live à Forest National ("j'en reviens pas comment il met trop le feu!") ou les premiers pas du petit dernier ("tu te rends compte, il a 8 mois et il tient tout seul debout, mon fils est un athlète et un génie!").

Mais voilà, ces gens ont un défaut de taille: ils filment en tenant leur téléphone À LA VERTICALE! Sérieusement... à la verticale? Et pas à l'horizontale, en format paysage? À croire que, quand ils vont au cinéma, ce qu'ils voient sur la toile ressemble à ça:

Vous qui filmez à la verticale, contre toute logique cinématographique, loin d'un moderne 16:9, aux antipodes d'un antique 4:3, vous êtes des mauvaises personnes. Car oui, vos images font mal aux yeux. 

D'abord parce qu'elles contredisent tous les standards depuis l'invention du cinéma à la fin du XIXe siècle. C'est bien simple, vos clips sont au monde du cinéma ce que la police Comic Sans MS est au monde du design: une aberration artistique doublée d'un crime de lèse-majesté. Pire ces vidéos sont une régression sur l'échelle de l'humanité (on vous le concède, il y a plus grave, mais quand même...). 

Ensuite une vidéo verticale est inutilisable sur un ordinateur ou une télévision. Si votre clip n'est pas édité correctement, deux possibilités:

  • Vous devrez faire une rotation à 90° de votre PC ou de votre télé pour voir les images dans le bon sens (true story...)
  • Vous vous retrouvez avec deux gigantesques bandes noires, d'une obésité crasse, À GAUCHE ET À DROITE de votre télé LCD 65 pouces que vous avez achetée spécialement pour regarder le JT en HD

Enfin, avec votre image toute étroite, là, vous ne pouvez filmer qu'une seule personne à la fois. Alors qu'il se passe plein de choses autour, qui vous permettent de saisir le contexte de la scène, qui font partie de l'ambiance (pour mieux s'en rendre compte, jetez un œil à la première vidéo ci-dessous)... Vous privez donc les spectateurs de vos vidéos amateurs d'une image nette et professionnelle (déjà qu'on s'en tape un peu de votre plan filmé à main levée de Stromae qui cherche son papa entre deux "FoÔormidâbleuh!"). Et ça, c'est très dommage!

Syndrome de la vidéo verticale

Vous êtes atteint de ce "syndrome de la vidéo verticale" (tel que détaillé dans la seconde vidéo en fin d'article)? Ne vous inquiétez pas, des solutions existent. La première étant bien sûr de tourner votre iPhone (ou votre téléphone Android) dans le bon sens (c'est dingue, hein, pourquoi ne pas y avoir pensé plus tôt?).

Pour les plus récalcitrants (non mais vous le faites exprès?!), "there is an app for that" ("il existe une application pour ça", selon une célèbre formule popularisée par Apple). Jetez-vous sur "Horizon" (disponible ici pour les iPhones). Quel que soit le sens dans lequel vous tenez votre smartphones, le format paysage sera toujours appliqué par défaut!

Toujours pas convaincu? Alors on abandonne. Mais parce qu'on croit profondément en la capacité de l'être humain à changer son comportement (si on lui demande gentiment, mais fermement), ne manquez pas la chanson "Turn your phone 90 degrees" tout en bas de cette page. "Il y a quelque chose qui ne va pas avec la façon dont tu tiens ton téléphone", nous susurre l'interprète avant d'ajouter que cette pratique fait "saigner les yeux". Publiée le 29 avril dernier sur YouTube, cette vidéo a déjà dépassé les 100.000 vues.