Magazine L'acteur et auteur Thierry Janssen est bien connu des scènes de théâtre et des plateaux de cinéma. Mais il est aussi "voix" : il la prête depuis 7 ans à Audiolib qui remet sur le devant de la scène le livre audio en MP3. Il s'est régalé à enregistrer Le Seigneur des Anneaux, soit... des milliers de pages lues avec délectation et passion. Il nous raconte bien sûr !


Pour l'acteur qui prête sa voix depuis 7 ans à la société Audiolib, c'est une "consécration" de pouvoir enregistrer ces centaines de pages : "Le Seigneur des Anneaux, c'est une quête, c'est un conte, dans ce livre, il y a une tension de bout en bout, même quand ils sont au repos, le danger guettent les personnages : cette tension je dois la garder dans ma voix et en plus évoquer le reste." Lui qui est un fan absolu de la grande saga se lance donc à voix perdue depuis quelques semaines pour lire le tome 2 qui sortira en avril. Le tome 1 est sorti en Audiolib le 14 février dernier. Et le prochain est prévu pour août. Soit des centaines d'heures dans la cabine d'enregistrement pour le comédien qui plonge dans ce travail pas comme les autres de 9 à 17h.

Comment on procède pour donner de la voix à un livre ? La réponse de celui qui a enregistré tous les Fred Vargas (choisi par l'auteure elle-même qui est une grande fan des livres audio) est plutôt étonnante : "D'habitude, je lis les 50 premières pages pour me rendre compte de l'ambiance, des personnages et après, j'aime pouvoir être surpris comme le serait le lecteur et je lis « en direct ». J'ai la chance d'avoir une lecture assez instinctive"

Le comédien "voix" doit faire naître des émotions tout en respectant l'imagination du lecteur

Thierry Janssen poursuit : "C'est un travail bien plus intime que le doublage qui est plus expansif. Ici, il faut faire naître les émotions, moduler le rythme, la voix pour faire naître tel ou tel personnage. Cela demande une grande concentration." Car dans le même temps, la voix doit être porteuse du texte et pas non plus l'interpréter pour permettre à l'auditeur de développer ses proches images, son imagination ! Environ 70 comédiens prêtent leur voix pour les enregistrements, apportant leur tonalité et leur personnalité aussi. Sans pour autant interférer avec l'imaginaire du lecteur. « C'est pour cela que souvent, on ne va pas multiplier les voix pour incarner différents personnages »

Et le résultat est confondant. Une fois que l'on commence à écouter, on devient vite accro ! 

>> Des extraits peuvent être écoutés ici.