Magazine

Notre linge de lit peut être un véritable nid à microbes. La question est donc primordiale !


Avec nos draps, on y va parfois au feeling. Pourtant une certaine rigueur s’impose pour le bien de notre santé. Transpiration (on perdrait jusqu’à 1 litre d’eau par nuit), poussières, acariens, poils et cheveux... Notre lit devient rapidement un véritable « bouillon de culture ». Ce qui peut provoquer de l’asthme, des irritations et des boutons. Il faut donc se plier à un certain rythme. Oui, mais lequel ?

Un message à l'attention des 18-24 ans

La réponse est toutes les semaines. Il faudrait donc changer les draps et les taies d’oreillers tous les week-ends afin d'éviter tout désagrément et mieux respirer. Les jeunes générations devraient être particulièrement attentives à ce conseil. Des études récentes révèlent que les 18-24 ans ont tendance à les changer seulement une fois tous les mois.

Lavage à hautes températures

De plus, le docteur Tierno, directeur de microbiologie du centre médical universitaire Langone de New York, nous dit qu’il faudrait laver nos draps à hautes températures et, dans la mesure du possible, les faire sécher à l’air libre. Le soleil empêchant la prolifération de bactéries.

Pour les prochaines fois, on ira donc un peu moins au feeling…