Magazine

Le “bola” est un collier d’origine indonésienne, le plus souvent en argent, réservé à la femme enceinte. Il a la particularité de calmer le bébé durant la grossesse tout en attirant élégamment l’attention sur le ventre de la future maman.

Ce bijou se présente sous la forme d’une longue chaîne ponctuée d’un médaillon en forme de boule qui abrite plusieurs perles. Ces perles en cognant contre la paroi du médaillon provoquent un doux bruit censé bercer le bébé et le rassurer. Il ne sera toutefois efficace qu’à partir de la 15ème semaine de grossesse étant donné qu’avant le bébé n’entend pas les sons extérieurs.

Un objet très personnel

En raison du lien que le bola entretiendra avec la mère et l’enfant, il s’agit d’un bijou très personnel, généralement offert à la future maman par une personne très proche. Dans certaines familles, les bolas sont des créations uniques qui se passent de génération en génération.

Un souvenir bien pratique

Une fois l’enfant né, les mères placent généralement le bola au-dessus de la poussette afin que le bébé soit réconforté par ce bruit familier lorsqu’il quitte le foyer. Il peut également être cousu à l’intérieur d’un doudou que le nouveau-né pourra serrer tout contre lui et agiter lorsqu’il en ressentira le besoin.

S’il a accompagné la mère durant toute sa grossesse, le bola devient un souvenir que la maman peut continuer de porter pour penser à son enfant.