Magazine Uma Thurman dégaine.

C'est la seconde fois que l'actrice américaine s'exprime sur le scandale Weinstein. Sur Instagram, Uma Thurman a souhaité un Joyeux Thanksgiving " à tous ceux qu'elle aime, et à tous ceux qui ont eu le courage de défendre les autres".

Elle s'en prend ensuite au producteur Harvey Weinstein accusé par des dizaines d'actrices de violences sexuelles. "J'ai dit que j'étais en colère récemment, et j'ai quelques raisons, #metoo, au cas où vous ne l'aviez pas compris à mon regard", écrit-elle, suggérant qu'elle fait aussi partie des victimes. Elle termine par un "Joyeux Thanksgiving sauf à vous Harvey, à tous vos méchants conspirateurs, vous ne méritez pas une balle". Bien envoyé.


Début novembre, Uma Thurman, à cran, répondait aux questions des journalistes sur le scandale Weinstein.

A la question "Que pensez-vous des femmes qui prennent la parole pour témoigner contre le harcèlement sexuel des hommes dans l'industrie?", posée par une journaliste de Access Hollywood, l'actrice a répondu très fermement : "Je n'ai pas de bonne réponse à vous donner, parce que j'ai appris, vous savez, je ne suis plus une enfant." Puis elle a continué, expliquant : "J'ai appris que quand je m'exprime et que je suis en colère, je regrette généralement la façon dont je me suis exprimée. Donc je vais attendre d'être moins en colère. Et quand je serai prête, je dirai ce que j'ai à dire."

Son visage traduisait une immense colère (revoir la vidéo ici).