Magazine

Vaeltax et Seekrz, deux jeunes youtubeurs néerlandais, ont fait une découverte incroyable dans un tunnel liégeois : une quarantaine de bus et trams y attendent paisiblement leur rénovation. La vidéo de leur expédition a atteint plus de 403.000 vues en une semaine. Un succès fulgurant en Belgique et aux Pays-Bas qui risque d'augmenter le nombre de visiteurs clandestins dans les entrailles de la Cité Ardente.


Un projet de métro transformé en entrepôt

Situé sous les quais Saint-Léonard et de la Batte, le "Ghost bus tunnel" long de 750 mètres est le vestige d'un ancien projet de métro liégeois. Débuté dans les années 70, le dossier a nécessité un budget de 22 millions d'euros comprenant les expropriations, les frais d'étude et la construction partielle du site. Un projet qui n'aura finalement jamais abouti... Mais qui a été transformé en lieu de stockage.

Un patrimoine saccagé

Les deux jeunes vidéastes ne sont toutefois pas les premiers à visiter ce cimetière de bus. Le directeur du musée des transports, Pieter Jonckers, déplore chaque jour de nouveaux vandalismes. Certains engins sont pourtant considérés comme des pièces uniques : "On est face à un problème de dégradation du patrimoine collectif. C'est bien souvent du matériel unique et notre souhait est de le préserver pour les générations futures", souligne le directeur.