Magazine

Désormais, on peut identifier rapidement le restaurant qui vous a rendu malade.


Vous êtes allé au restaurant pour surprendre vos papilles, manque de bol : le lendemain c'est votre ventre qui déguste. Mais comme c'est le quatrième établissement que vous enchaînez cette semaine, difficile de savoir lequel est à mettre en cause. Pas de panique, Google est là.

Pas toujours le dernier

Comme le raconte Slate, une équipe de chercheurs et des spécialistes en santé publique ont planché sur un algorithme pour mener l'enquête. Foodborn Illness Detector in Real Time, alias FINDER, est même trois fois plus performant que l'inspection sanitaire classique. Grâce au « machine learning », l'intelligence artificielle brasse des centaines de milliers de données cumulées sur le moteur de recherche. Géolocalisation, historique et mots-clés (on vous laisse imaginer lesquels), tout y passe. Pour l'instant utilisé à Las Vegas et Chicago, la moitié des restaurants désignés comme suspects auprès des instances compétentes ne respectaient pas les normes d'hygiène. Un beau taux de réussite. Bien pratique lorsque l'on sait que le dernier restaurant de la liste n'est en réalité responsable que dans 60 % des cas. Ne laissez pas un message assassin trop vite.