Mode et beauté Barbie est une fan de mode et que son vestiaire est rempli d’une série de robes de princesse. Et c'est aussi une fashionista ! Elle assiste très souvent à la Fashion Week, comme nous le révèle son compte Instagram "Barbie Style", suivi par 1,8 million d’abonnés. 

Barbie était à la Fashion Week de New York il y a une dizaine de jours, et même si elle n’est pas au premier rang pour regarder les défilés de Paris cette saison, on la connaît grande habituée de l’actualité de la mode. Avec Anne Monier, conservatrice de la collection Jouets au musée des Arts Décoratifs de Paris, il est question du rôle de Barbie en tant qu’icône de la mode actuelle et atemporelle.

Barbie est une icône de la mode, mais sait-on si Barbie suit la mode actuelle ?

En fait, Barbie a toujours suivi la mode. Il y a aujourd’hui une nouvelle narration autour de Barbie. Et là, Barbie est à l’image des stars d’Insta, telles que Kim Kardashian. On y voit Barbie qui va à la Fashion Week, Barbie qui rencontre les créateurs. Elle est très proche du designer Jeremy Scott par exemple et, sur Instagram, leur amitié est mise en scène. Elle est aussi très proche de Christian Louboutin. Il a pris le rôle de son oncle et lui rend fréquemment visite. En fait, dans le même temps, Barbie a toujours eu ce don de coller à la mode du quotidien (elle pose en jean, et en jogging), mais elle a toujours été proche des grands créateurs.



Elle suit la Fashion Week au même titre qu’un certain nombre de professionnels de la mode ?

Il y a toute une équipe qui voyage avec Barbie et qui suit les Fashion Weeks. Cette version de Barbie très moderne est aussi une manière de séduire les filles qui ne jouent plus à Barbie, celles qui ont joué dans le passé. Mais pas forcément que les fans d’antan. Je vous avoue que, petite, je ne jouais pas à Barbie, mais plutôt aux Playmobil, et aujourd’hui, cependant, l’Instagram de Barbie est quelque chose qui me fait beaucoup rire.

On sait que Barbie compte plus d’1,8 million de followers sur Insta - Instagram dans laquelle on la voyait encore récemment faire du shopping avec ses amis à Melrose. Cependant, on ne connaît pas bien ses marques préférées. Est-elle une égérie ? Une fan ?

Il y a deux modes de collaborations : les collaborations vendues, comme avec Karl Lagerfeld par exemple - Barbie est alors habillée par le Kaiser de la mode (et comme lui d’ailleurs aussi). Il y a parfois aussi des collaborations plus ponctuelles, mais disons que le designer le plus présent dans l’univers de Barbie est bien Jeremy Scott. Récemment, il a fêté les 20 ans de son entrée dans la mode et Barbie était présente ! Barbie est très souvent habillée par Jeremy Scott, elle est prise en photo avec lui, elle assiste au défilé Moschino dont il est le directeur artistique. Le designer américain lui a fait passer la barrière de la célébrité dans ce milieu. A l’occasion de la collection printemps-été 2015 pour Moschino, il avait imaginé un défilé où ses mannequins étaient entièrement habillées avec le dressing de Barbie. Le designer admet une véritable fascination esthétique pour cet univers, et ce côté très pop, qu’il partage avec l’univers Barbie, est un élément qu’il insuffle également dans son travail pour Moschino. Il faut dire que, quand il était jeune, sa sœur Barbara (NdlR : Barbie est en fait le surnom de Barbara) jouait avec Barbie. Et il a longtemps pensé que sa sœur s’était appelée Barbara à cause de la poupée. Barbie a toujours été dans son champ esthétique

© Mattel/Assouline


Le vestiaire de Barbie suit-il les changements sociaux ?

Sans doute que Barbie porte plus de pantalons qu’avant. Mais le changement le plus manifeste la concernant c’est que désormais elle peut porter des chaussures plates (NdlR : pendant des années, elle n’a pu porter que des talons aiguilles car les pieds de la poupée étaient configurés de la sorte). Désormais Barbie porte des baskets, comme toute la planète.

Est-ce que l’on peut dire que Barbie est une figure du féminisme au XXIe siècle ?

Je pense que Barbie a été une grande figure du féminisme dans les années 60. A l’origine, c’est un jouet féministe. Elle s’est un petit peu perdue dans les années 80 et 90, avec un marketing beaucoup trop axé sur les paillettes et les princesses. Il y a une volonté nouvelle : Barbie peut désormais être grande ou petite, dodue ou filiforme, blonde ou black. Ces différentes silhouettes représentent évidemment les différents types de femmes, toutes les femmes qui existent et toutes les femmes que l’on peut être aussi. D’ailleurs, au moment de la sortie de ces différentes silhouettes de Barbie, le magazine "Time" a titré : "Can we stop talking about my body ?" Par ailleurs, Barbie a aujourd’hui des carrières très inspirantes. Des carrières dans lesquelles les femmes ne sont pas très représentées : ingénieur informatique ou game designer… Et quand on connaît la place des femmes dans le monde des jeux vidéo, qui est un milieu très masculin, voire même, parfois, comme certaines polémiques l’ont démontré, très violent vis-à-vis de l’image féminine…, c’est une nouvelle avancée ! C’est une nouvelle manière de rendre Barbie féministe.



Barbie est fashion certes, mais est-elle dans le même temps, par sa célébrité, le porte-drapeau d’un message social ?

Le message politique de Barbie peut être détourné, mais disons que ce personnage en plastique arrive à proposer une lecture différente de la place de la femme dans la société. Récemment par exemple, la tête de Barbie a pris les traits d’une joueuse américaine de soccer, qui a affirmé son homosexualité. Cette poupée c’est la première Barbie homosexuelle. Le message "politique" que Barbie peut porter est dans la subtilité de ce qu’elle représente. Notez par exemple, qu’à chaque campagne américaine, une Barbie sort, habillée de la même manière que la candidate à l’élection présidentielle. Le message de Barbie aujourd’hui c’est que l’on peut tout être : on peut s’intéresser à la mode, être à la maison, être engagée…

--> A lire, le dernier ouvrage consacré à Barbie, écrit comme un journal intime. Bourré de photos, et de citations. "Barbie, the art of @Barbiestyle", chez Assouline, 50 $ env. Infos : www.assouline.com