Mode et beauté

La marque de souliers glam et luxe, créée entre Bruxelles et Paris, ouvre un lieu vaste dédié à ses collections et à la création à Paris ce lundi 26 mars. Elle poursuit ainsi sa belle histoire autour du talon en aluminium, graphique, léger, sexy.


Bettina Vermillon marche à grand pas, perchée sur des stilettos aux talons d'aluminium... Et depuis ce lundi 26 mars, elle s'est posée dans un endroit rien qu'à elle, dans le prestigieux quartier Saint-Honoré à Paris.

Bettina Vermillon, ce sont des souliers à très haut degré de désirabilité, une marque luxueuse créée entre Bruxelles et Paris par Lorraine Archambeaud, qui a travaillé 10 ans pour Courrèges avant de prendre son envol. Professionnelle dans la mode, Lorraine avait encore le coeur qui battait violemment pour le design et le mobilier. Pourquoi alors ne pas rapprocher ces deux mondes ? "J'ai réfléchi. Mon kif, c'est le meuble, je n'ai jamais eu aucune affinité avec le sac, le vêtement, c'est trop mou pour moi, les bijoux c'est trop petit et le chapeau, on ne peut mettre qu'une tête dedans !", énumère-t-elle. Cela lui laissait... les chaussures.

Les souliers de luxe, cela représentait "un univers contraignant, des matières différentes, une structure, un vrai challenge"... tout ce qu'elle aime, assure Lorraine, alors que ses extraordinaires yeux bleus gris clair se mettent à briller. Et alors que l'on pouvait penser que tout avait été fait côté hauts talons, la créatrice laisse parler sa passion pour l'Art déco et concentre sa créativité sur un talon en aluminium fin (ou moins) et très travaillé, presque comme un gratte-ciel new-yorkais...


Une approche différente et un talon d'aluminium


La première collection fait son apparition pour l'hiver 2015/2016 : une petite collection regroupant de vertigineux souliers légers comme des plumes qu'elle posera dans une grande salle de béton brut pour les présenter. Le contraste est somptueux, il met en valeur la nouveauté de l'approche créative et la sexy-attitude de ces stilettos qui peuvent monter jusque 10.5 cm. Une approche féminine en diable qui s'impose à Lorraine Archambeaud après ses années Courrèges où le vestiaire offre une féminité plus structurée que fantasmée.

Un succès qui permet à Bettina Vermillon de s'offrir en pop-up, à Paris, Bruxelles, Lyon et bientôt Genève. C'était jusqu'à présent la seule approche économique viable pour ces souliers de luxe. "Si nous les présentons dans des boutiques, il faut proposer une gamme allant du 36 au 42 avec toutes les demi-pointures. C'est un risque énorme pour la boutique et pour nous".


Une boutique de 250m²

© DR

Sauf que désormais, les collections ont désormais un lieu rien que pour elles : dans le quartier Saint-Honoré, la marque Bettina Vermillon s'est installée dans un immense espace de 250 m² au-dessus de Max Mara, le rassemblement de deux appartements haussmanniens. Lorraine Archambeaud l'a rêvé et désormais il prend forme : les escarpins, sandales, bottines, compensés ou souliers de mariage seront là encore posées partout dans une atmosphère qui devrait rappeler davantage un grand appartement arty mâtiné d'un lieu de créativité artistique ouvert aux autres disciplines.

"Je voulais que cela soit un lieu de passage et de culture, pas une boutique de chaussures fermée", explique Lorraine Archambeaud. Ce qu'il lui fallait : un lieu avec beaucoup d'identité, ouvert aux artistes, aux clientes qui peuvent s'y poser aussi et essayer partout les objets de leurs rêve ! Un lieu où l'ADN de la marque va pouvoir encore évoluer, "J'ai envie de décliner Bettina Vermillon dans des chaussures qui peuvent suivre une femme dans toutes ses journées : des mocassins à talons plus bas, des santiags, des sneakers, ...".


Une collection de printemps sexy et graphique

Mais en attendant, la collection des modèles iconiques comme la collection printemps/été permet de ressentir l'âme de la marque. Lorraine Archambeaud dessine chaque paire sur des formes blanches, en fait fabriquer des modèles uniques puis pose un choix artistique pour créer une collection fluide. Cette année, ses souliers rendent hommage à la designeuse Patricia Urquiola. Les sandales sont somptueuses, les souliers à brides réinventent les années 50 et le cuir framboise s'invite en guest-star étonnant. Des chaussures comme des fantasmes qui plaisent : près de la moitié des clientes en possèdent au moins deux paires, ce qui, pour une toute jeune marque de luxe est un véritable plébiscite. Bettina Vermillon s'inscrit directement sous le signe de l'attraction fatale. Coup de coeur, quand tu nous tiens...

>> A voir sur l'eshop de Bettina Vermillon,

>> Désormais à Paris dans la boutique de la rue du Chevalier de Saint-George, 5 - 75008 Paris

>> Fin avril à Bruxelles, infos sur le compte Instagram