Mode et beauté

Lors de la visite officielle de trois jours du couple en Chine, l'épouse d'Emmanuel Macron a joué sur les looks qu'elle affectionne : du Louis Vuitton, du cuir, du zippé, des pantalons et des coupes structurées. Sur un air de bleu, blanc rouge et noir.


Le  rouge en Chine, c'est un peu un passage obligé : cela tombe bien, c'est une couleur qu'affectionne Brigitte Macron qui est apparue aux côtés d'Emmanuel Macron dans une robe longue d'un rouge ardent signée Louis Vuitton, pour la visite du centre d'art contemporain Ullens à Pékin. C'était le 9 janvier.

© Reporters


Pour calmer ce rouge coquelicot (et se réchauffer, il fait froid en Chine à cette époque), Brigitte Macron portait un long manteau noir par-dessus.

© Reporters


A l'inverse, le premier jour, le lundi 8 janvier, la femme du président français avait opté pour un total look noir en pantalon de cuir réchauffé par un manteau rouge. Le couple était allé visiter le site de l'armée en terre cuite du mausolée de l'empereur Qinshihuang à Xian, dans le Nord-Ouest de la Chine.

© Reporters

Le bleu, Brigitte Macron l'avait réservé au 9 janvier lors de la rencontre avec le président chinois Xi Jinping à Pékin. Un manteau-robe bleu "Bic" structuré, zippé, cintré et épaulé, comme a l'habitude d'en porter Brigitte Macron depuis des mois.

© Reporters

Quant au blanc, la Première Dame française l'avait réservé à la visite de la Cité Interdite à Pékin, le 9 janvier. Une déclinaison du manteau rouge qu'elle portait la veille sur un legging en cuir, comme la veille également. Elle avait troqué les talons contre des bottes façon motard.

© Reporters


Enfin pas de blanc sans noir, Brigitte Macron a sorti le grand jeu en l'accesoirisant de doré : pantalon noir, long manteau noir aux boutons dorés et stilettos aux talons vertigineux et cloutés.

© Reporters