Mode et beauté

S'il y a bien une Première Dame qui ne va pas faire le pot de fleur à l'Elysée, c'est Brigitte Macron. Elle n'est pas femme à attendre son époux en regardant par la fenêtre... Et avec son look affûté, affirmé et très stylé, elle est prête à s'imposer sous les ors de la République. Mais que va-t-elle garder, que va-t-elle renier de ses tenues qui font parler ? On a regardé cela de plus près...


Il serait étonnant de voir Brigitte Macron abandonner son look emblématique, plus rock n' roll que rangé pour des twin-set beiges et des robes sous le genou... En tant que Première Dame qui aura "un statut, une vraie capacité à faire" , comme l'a toujours rappelé son mari Emmanuel Macron, il est à parier qu'elle va rester active et dans l'air du temps.

Sa première vraie apparition médiatique date de juin 2015 lors d'un dîner d'Etat à l'Elysée en l'honneur de Letizia et Felipe d'Espagne alors en visite officielle. Au bras de son époux alors ministre de l'Economie, on voit apparaître une femme souriante, dans une petite robe noire assez courte et sans manche, marquée à la taille : élégante et audacieuse. 


Ce sera sa marque de fabrique même si dans la vie de tous les jours, Brigitte Macron se lâche un peu et ose les tenues qui mettent en avant sa silhouette filiforme et la rajeunissent. Car effectivement, dans une France qui n'a jamais vu ça en politique, Brigitte Macron a 24 ans de plus que son mari. Et à 64 ans désormais, elle compte déjà 7 petits-enfants.

Cela a été dit et redit, battu et débattu, raconté et analysé : la formidable et sulfureuse histoire d'Emmanuel Macron et Brigitte Trogneux n'est pas commune. Et cet amour hors normes les a tous les deux portés haut et loin. La différence d'âge ayant été mesurée de tous les côtés, gageons maintenant qu'on se focalisera sur sa façon de faire avancer le rôle de Première Dame plutôt que sur son âge!

Et pour ce faire, celle que l'on appelle Bibi dans l'intimité a une arme : ses looks qui la posent définitivement là ! En regardant de plus près toutes ses apparitions, la nouvelle Première Dame ne devrait pas vraiment laisser tomber le style qui fait sa signature.


Zippée

Les jeux de fermeture éclair n'ont plus de secrets pour elle : manteaux, tops, pantalons, tout ce qui a une tirette a ses faveurs. Gardera-t-elle cette coquetterie rock à l'Elysée ? C'est peut-être ce qu'elle sacrifiera le plus sur l'hôtel du présidentiellement correct...

A l'Elysée, le zip se fera très très chic et discret ou ne sera pas... 


Casual

Son maintien élancé fait que Brigitte Macron troque ses stiletto contre une paire de baskets, elle ne perd pas son chic. Et franchement, en bottes Freelance et long manteau d'hiver, elle assure aussi.

A l'Elysée , on la voit mal accueillir les couples lors des visites d'Etat en boots motards mais comme elle porte les stiletto à merveille, elle pourra trouver le même bonheur à porter des Jimmy Choo pour allonger encore sa silhouette.



Rock'nroll

On a beaucoup parlé aussi de son legging en cuir bleu marine le 16 novembre 2016 lors du discours de candidature d'Emmanuel Macron. Elle l'accompagnait d'une veste Louis Vuitton à col argenté (cf plus bas). Une veste qui fait beaucoup parler d'elle sur les réseaux sociaux, Louis Vuitton doit être une maison heureuse... Et Brigitte Macron a définitivement imposé son style.

A l'Elysée, dans ses quartiers de Première Dame, on la voit bien débarquer encore avec un perfecto en denim pour réfléchir avec son staff à ses prochaines actions. Mais ses apparitions publiques devraient être plus sages, à l'image de ces derniers mois où elle ne se laissait aller qu'à quelques détails et accessoires rock.



Elégante et pro-recyclage

Comme une certaine Kate Middleton, quand elle aime, elle n'hésite pas à reporter les pièces qui lui plaisent ! Il en va ainsi de la veste signée Louis Vuitton bleue avec un col argenté qu'elle portait hier le 7 mai (pour voter et pour célébrer la victoire !) et déjà le 16 novembre 2016 pour l'investiture d'Emmanuel Macron et puis avant cela le 9 mars 2016 lors du défilé Louis Vuitton de la Fashion Week ! Une veste qu'elle remettra ce dimanche 7 mai pour aller voter comme pour célébrer la victoire de son mari.

De même pour la robe qu'elle portait le 7 mai au soir et qu'elle avait déjà mis en juillet 2016 lors d'un des premiers meetings politiques de son mari. (en photo)

A l'Elysée, elle devrait tout à fait continuer, le recyclage et l'upcycling, c'est carrément tendance !



Fashion

Brigite Macron n'a pas échappé à la polémique autour de ses tenues. En pleine affaire des costumes de François Fillon, le magazine Challenges est allé enquêter sur le dressing de Brigitte Trogneux-Macron. Résultat : elle se fait prêter des vêtements par la maison Louis Vuitton. So what ? Bon nombre d'actrices comme Catherine Deneuve, Alicia Vikander, Michelle Williams, Adele Exarchopoulos sont suivies par la célèbre maison et se font prêter des vêtements. La popularité de Brigitte Macron, son amour assumé pour la mode ne pouvaient qu'intéresser la marque. Surtout que Delphine Arnault (la fille du big boss de LVMH) est une proche de Brigitte M. et l'a conseillée pour ses apparitions publiques. On l'a vue aussi au défilé Dior et à chaque apparition publique, elle se délecte à soigner ses tenues, ce qui donne toujours un dynamisme au costume hyper sobre de son époux depuis 2007.

A l'Elysée , Brigitte Macron devrait poursuivre son ascension mode sans problème, mixant les pièces luxe et ses choix bien à elle. La voie Michelle Obama ?



Du bleu

C'est la couleur qui lui va le mieux : bleu layette, bleu marine, bleu de Prusse, bleu électrique, Brigitte Macron a une vraie passion pour le bleu. Au jeu de la colorimétrie, elle serait une femme "été" même si elle hâle son teint qui à l'origine est clair.

A l'Elysée , on ne voit pas pourquoi cela changerait : sous les ors de la République, le bleu c'est top !



Du court

Ce n'est pas parce que l'on est née en 1953 qu'on ne peut plus se permettre de porter du court, surtout quand on a des jambes fines et musclées et que l'on s'assume. Brigitte Macron a une préférence pour les pantalons mais quand elle porte une robe ou une jupe, le genou apparaît sans aucun problème, avec ou sans collants.

A l'Elysée, les collants devraient cependant s'imposer, pour donner une touche d'élégance supplémentaire à ses "robettes" qui devraient cependant se rapprocher du genou, fonction oblige. Et on imagine aussi qu'elle sera moins encline aux tops et robes sans manches qui ne pardonnent aucun bras chauve-souris... si minime soit-il !



Et des baisers

Elle a fait partie de la garde rapprochée du candidat pendant des mois, toujours en première ligne, toujours là, au courant, à l'affût, prête à dégainer des conseils... et des baisers ! Ces deux-là s'aiment, c'est évident.

A l'Elysée, cela devrait certainement se calmer, présidence sérieuse et responsabilités obligent.