Mode et beauté Elle s'appelle Ophélie t'Serstevens, cette make-up artist passionnée et surdouée a 23 ans et se maquille et monte ses vidéos chez elle à Hoeilaart. Cette vidéo de monstre d'Halloween sexy-gore qu'elle a postée il y a 1 semaine fait le tour du monde. Entre les reposts Instagram, Facebook, Snapchat et sa vidéo Youtube elle a été partagée... au moins 30 millions de fois !


Depuis un an, Ophélie attend ce moment. Le moment où son travail acharné payera, le moment où l'une de ses vidéos sera encore plus remarquée que les autres. Cette belle jeune femme blonde, autodidacte dans le maquillage artistique et diplômée en make-up à l'école bruxelloise Annick Cayot il y a un an, ne vit quasi plus que pour son "art". Qu'elle partage en photos et en vidéos sur ses comptes sous le nom de Simple.Symphony. Sur YouTube, sa chaîne compte quand même plus de 31 000 abonnés. Et son compte Insta, 141 000 followers.

" Depuis un an, je ne fais que cela : imaginer des maquillages étranges, marquants, les réaliser, les filmer, monter des vidéos et les poster sur ma chaîne Youtube", explique-t-elle. " Et là, pour Halloween, je me suis dit que j'allais y aller dans le gore !", sourit-elle. " J'ai une imagination galopante et plutôt fantasque, j'adore me transformer à l'aide de make-up, avec toujours une pointe d'humour, ce n'est jamais de l'horreur. Et mon but, ce n'est pas de m'enlaidir".

Tout cela lui demande énormément de travail. Cette vidéo qui fait tant parler d'elle, et que vous avez certainement vu dans le fil de vos réseaux sociaux, lui a pris plus d'une semaine, entre le développement de l'idée, la conception de la prothèse (qu'elle fabrique elle-même), la préparation, le maquillage en lui-même (plus de 10 h! ) et le montage des vidéos. Le résultat est à regarder en 5 minutes sur sa chaîne Youtube (ci-dessus) et en 1 minute sur son compte instagram (ci-dessous).



Un travail de pro par une jeune Belge
© Montage DR et Simple.Symphony
Un travail de maquillage incroyable !

Mais cela valait le coup : " J'ai travaillé, travaillé pour ça, cela demande un investissement personnel énorme de se faire connaître sur le web et soudain, voilà, ça arrive et ça explose ! Si on ne se donne pas corps et âme sur les réseaux sociaux... ça ne marche pas", fait-elle remarquer.

Sur sa chaîne, Ophélie ne fait pas que des réalisations horrifiques ou gore-poétiques, elle poste aussi des vidéos plus lifestyle pour montrer comment réaliser tel ou tel geste beauté. Mais ce qu'elle préfère assurément, c'est se prendre comme "cobaye" pour se lancer dans des fantasmagories artistiques. "Dans la famille, on est tous un peu artistes mais moi, je n'arrivais pas à trouver le moyen d'exprimer mes émotions et ma personnalité, le dessin ça m'ennuyait vite, par exemple. Quand j'ai découvert le maquillage, ça a été une révélation. Et je me maquille mieux moi-même que les autres, en ce qui concerne les réalisations fantastiques !"

Ophélie va continuer son travail de super-pro du maquillage et en janvier prochain, elle deviendra professeure d'effets spéciaux dans son ancienne école : une technique peu enseignée dont elle maîtrise les pinceaux à la perfection ! Mais elle est à l'écoute de toute proposition. Sa vidéo virale pourrait peut-être lui ouvrir les portes des effets spéciaux cinéma, qui sait ?