Mode et beauté

Soucieux de penser à la planète autant qu'à leur look, les jeunes créateurs et les marques redoublent de créativité.


Récup' et écoresponsabilité sont les deux piliers sur lesquels les nouvelles générations de stylistes et de designers se reposent. Le but ? Remettre en question la « fast fashion » et la surconsommation qui pollue la planète bleue. Sur Instagram, deux projets récents montrent la voie. Et c'est stylé !

Carlings mise sur les vêtements virtuels

#oodt est l'un des hashtags les plus utilisés sur le réseau social avec 200 millions de références. C'est le moyen de partager son « outfit of the day », sa tenue du jour, et de trouver l'inspiration chez les autres. Le problème, c'est que de nombreux influenceurs achètent des vêtements en vue d'une seule et unique publication avant de les renvoyer ou de les laisser prendre la poussière dans leur garde-robe. Un immense gâchis. Pour remédier à cette (très) mauvaise habitude, le label scandinave Carlings a eu une idée : les vêtements digitaux.

Moyennant entre 10 et 30 euros, on reçoit une pièce virtuelle sur mesure que l'on pourra poster sur Instagram sans complexe. Les bénéfices sont même reversés à l'asbl Wateraid, ajoute Grazia. Une idée brillante qui pourrait bien se démocratiser plus vite que prévu.


DIY et nouvelle(s) vie(s)

De son côté, Nicole McLaughlin, designer de sneakers chez Reebok, réinvente le concept de la récup' en y ajoutant son sens du style. Sur son compte Instagram – il compte de plus en plus de followers – elle partage ses baskets créées à partir de poches de t-shirts Ralph Lauren, de bonnets Carhartt ou de ballons de volley. Elle a aussi conçu des vestes et des chaises à base de gourdes. 

D'abord pensé comme un passe-temps, son projet est plein d'avenir. Cette amoureuse de sportswear et de DIY a d'ailleurs été invitée par Adidas Brooklyn Creator Farm, un programme où les modeux de demain peuvent peaufiner leurs créations, explique Vogue. Avec elle, produits défectueux et/ou en manque d'amour trouvent ainsi une nouvelle vie… inattendue. Sur les podiums de la prochaine Fashion Week ?