Mode et beauté Un shooting photo avec Dan Stevens pour Vanity Fair la voyait poser vêtue simplement d'un caraco blanc ajouré. Les réseaux sociaux criaient à l'hypocrisie de celle qui milite pour le droit des femmes.



L'actrice en promotion du film "Beauty & the Beast" a abordé la polémique avec l'agence de presse reuters et s'est dit "abasourdie" par le tollé provoqué par des photos de nu... qui n'en sont pas tellement non plus, on pourrait parler de "nu artistique", comme on peut en juger ci-dessous. D'ailleurs Emma Watson a jugé ce shooting photo plus artistique qu'autre chose : "C'était intéressant, c'était intéressant et beau."


Le discours de la jeune femme de 26 ans est ferme : "Ça me montre toujours à quel point il existe des méconceptions et une incompréhension de ce qu'est le féminisme, juge Emma Watson. Le féminisme, c'est de donner le choix aux femmes. Le féminisme, ce n'est pas un bâton avec lequel on frappe les autres femmes. C'est la liberté, c'est la libération, l'égalité".

Mais l'actrice est visiblement sous le choc de ces accusations et ne voit "vraiment pas ce qu'ont à voir [ses] seins avec ça." "C'est très étrange. Je suis étonnée. La plupart des gens le sont. Je suis gentiment abasourdie", a-t-elle commenté.

C'est un journal britannique qui avait lancé la polémique en lançant sur Twitter la photo en question avec en légende un commentaire moqueur : "Féminisme, féminisme... écart de salaire hommes/ femmes... oh pourquoi ne suis-je pas prise au sérieux... féminisme... oh, attendez, voici mes seins!"