Mode et beauté On a appris la triste nouvelle ce week-end : Eric Beauduin, designer belge de talent qui a toujours pensé la mode et la maroquinerie de façon durable et pratique, utile et belle est décédé inopinément.


Installé dans sa boutique-atelier de la chaussée de Charleroi à Bruxelles depuis plus de 5 ans, il était infatigable dans sa création mais aussi dans ses collaborations, adorant prêter son espace et son talent à des oeuvres ou des expos faites en duo. Il vivait carrément pour créer, habitant d'ailleurs juste au-dessus de son atelier où il était toujours fourré. On avait pu voir le beau résultat de ce mélange d'univers artistiques lors d'une installation mettant en avant les bijoux de Christa Reniers en 2017. Et jusqu'il y a peu, sa jolie boutique blanche était éclairée des couleurs des bonnets d'Isabelle Baines et de ses pièces en cuir faites pour les mettre en valeur.


Généreux, facétieux, Eric Beauduin était aussi très attentif à son empreinte environnementale et s'il créait ses sacs pour qu'on les aime pendant des décennies, il les montait à chaque fois à partir de lanières, de ceintures, de morceaux récupérés dans des vêtements en cuir ou en fourrure de seconde main. Il avait développé une technique pour leur redonner une superbe confondante et une matière douce et les mixait ensuite avec d'autres cuirs. Pratiques, ses sacs étaient pensés pour être portés, à l'épaule, comme sur le dos. Avec un supplément d'âme, à chaque fois.

Sa vitrine était le lieu de toutes ses expérimentations et rendait hommage à ses amitiés comme celles qui le liaient à Amandine Maziers, à la tête de Haut les Coeurs, un eshop de fleurs "bios" ou encore Anne-Françoise Moyson, journaliste mode au Vif Weekend avec qui il avait conçu un sac il y a quelques années. Pas le genre à tirer la couverture à soi ni à se mettre dans la lumière, Eric Beauduin était un homme réellement intéressé par les autres et il avait beaucoup beaucoup d'amis qui portent leur peine aujourd'hui.

Fin novembre, le créateur était heureux de pouvoir nous montrer le fruit de sa collaboration avec Vêtue, une boutique de seconde main très stylée avec qui il avait mis en scène des sacs vintage et des vêtements...