Mode et beauté

Et comment l’assortir à son manteau cet hiver.


Winter is coming. Et le port de l’écharpe aussi. Cet accessoire hivernal n’est pourtant pas à sous-estimer. Il peut sublimer une tenue pour autant qu’on opte pour le nœud adéquat. 

Petit rappel des différents gestes mode à adopter cet hiver. Quitte à oublier (un peu) l’éternel tour d’écharpe que l’on fait machinalement avant affronter le froid.

Le nœud parisien

Le port le plus classique. Et pour cause il est d’une redoutable efficacité : il couvre la totalité du cou et il garantit chaleur et confort en plus de s’adapter à n’importe quel look. Pour éviter qu’il soit trop strict, le nœud ne doit pas être parfaitement symétrique. Une petite touche de nonchalance est la bienvenue.

© PINTEREST

Le nœud lavallière

Un nœud preppy qui vaut le détour. Il s’agit de nouer son écharpe façon cravate. Ce nœud élégant se marie parfaitement à un caban ou à une veste de costume en tweed.

© PINTEREST

Drapé, sans nœud

En toute simplicité. L’écharpe est portée sans nœud, telle quelle et sans chichis.  Un manteau chesterfield camel ou un macintosh bleu marine sont les pièces idéales. L’écharpe peut aussi être croisée sur le devant pour couvrir un peu plus le cou et le buste lorsque le manteau est fermé.

© PINTEREST

Le tour simple

Un tour d’écharpe et puis c’est tout. C’est le nœud simple que l’on fait sans se prendre la tête. Si les nœuds précédents ne vous inspirent pas, il conviendra à ceux qui portent une parka ou une veste en cuir, mais il s’adapte aussi à toutes les tenues.

© PINTEREST